[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Terre | L'armée de Terre | Le niveau divisionnaire | Commandement des forces spéciales Terre | 13e régiment de dragons parachutistes Terre ... Commandement des forces spéciales Terre | 13e régiment de dragons parachutistes

13e régiment de dragons parachutistes

Mise à jour  : 01/12/2017

"Au-delà du possible"

Héritier des « dragons de Monsieur » au 18e siècle puis devenu 13e régiment de dragons sous la Révolution et l'Empire, le régiment s'est illustré dans bon nombre des batailles de l'époque.

Lors des deux conflits mondiaux, le 13e régiment de dragons s'est distingué à Ypres en 1914 et à Verdun en 1916 avant d'être pratiquement anéanti lors des combats du printemps de 1940. Il participera cependant aux combats de la Libération en 1945.

Devenu parachutiste en 1952, il prend part aux opérations en Algérie avant d'être rapatrié en métropole où il est transformé en régiment interarmes de recherche de renseignement en 1963. Il est l'élément clé des besoins en renseignement du haut commandement national. Le 13e RDP est aujourd'hui de toutes les opérations extérieures dans lesquelles notre pays est engagé.

Implantation

À l'été 2011, le régiment a quitté la Lorraine pour prendre ses quartiers en Gironde à Souge et se rapprocher du commandement et des autres unités de sa brigade.

13e régiment de dragons parachutistes
Quartier Sauvagnac
41, avenue du 57e régiment d'infanterie
BP 39
33127 Martignas-sur-Jalle

Tél. 05 56 68 50 52

MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL

Mission

Le 13e RDP est une formation interarmes des forces spéciales Terre, spécialisée dans la recherche du renseignement par des moyens humains, sur n'importe quel théâtre, en temps de paix, de crise ou de guerre.

Système complet de renseignement, il assure la recherche, le traitement et la diffusion du renseignement. En temps de paix, il contribue à satisfaire les besoins en renseignement d'intérêt militaire. En temps de crise ou de guerre, à la décision d'engagement des forces, puis à la conduite de la manoeuvre aux échelons les plus élevés du commandement.

Son emploi relève directement du chef d'État-major des armées (CEMA) et, par délégation, du directeur du renseignement militaire (DRM) et/ou du commandant des opérations spéciales (COS).

Le 13e RDP appartient au commandement des forces spéciales Terre (CFST) depuis le 1er juillet 2016 (date de mise en place du modèle Au Contact), aux côtés du 1er régiment de parachutistes d'infanterie de marine (1er RPIMa), du 4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS) et de la compagnie de commandement et de transmission des forces spéciales (CCT FS).

FORMATION – EMPLOIS – RECRUTEMENT 

Formation 

Concernant le cœur de métier, 14 formations spécifiques sont dispensées au sein du centre de formation délégué 13e RDP, de la formation initiale recherche aéroportée (RA) du jeune dragon à la formation du chef d'équipe.

À chaque niveau de compétence, simple équipier observateur ou radiotélégraphiste, chef de cellule d'observation ou chef de cellule radio, chef d'équipe, correspond une formation particulière.

L'évolution des contextes d'engagement des équipes de recherche rend nécessaire l'adaptation permanente des cursus de formation. C'est aussi une des raisons pour lesquelles toutes les formations internes sont menées exclusivement au sein du régiment.

La formation initiale comprend : la formation générale initiale (11 semaines), la formation de spécialité initiale (17 semaines), la formation d'adaptation pour l'obtention du brevet parachutiste (2 semaines) et la formation à la conduite militaire.

La formation élémentaire comprend : la formation de spécialité élémentaire (29 semaines) qui permet l'attribution d'un certificat technique élémentaire RA, la formation générale élémentaire (8 semaines) dont le but est de former des petits gradés d'encadrement.

Emplois 

  • Chef d'équipe en recherche aéroportée (officiers et sous-officiers supérieurs)
  • Spécialiste en recherche aéroportée, spécialiste en transmission, mécaniciens, cuisiniers, serveurs, secrétaire (postes EVAT).

Recrutement

Le recrutement pour les forces spéciales concerne toutes les catégories de militaires. Il est fondé sur le volontariat et est ouvert à tous. Lancé par des directives et des messages annuels de prospection, il est transmis à toutes les unités de l’armée de Terre (l’acte de volontariat et la réalisation d’un dossier pour les forces spéciales ne peuvent être refusés).

Pour plus de renseignements ou pour postuler au sein des unités de la BFST :

    • si vous êtes civil, adressez-vous au centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) le plus proche de chez vous.
    • si vous êtes militaire, contactez le bureau ressources humaines (BRH) de votre unité, qui dispose de la directive annuelle sur le recrutement forces spéciales (DRHAT). Vous y trouverez toutes les informations et les points de contact nécessaires.


Droits : Armée de Terre