[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Terre | L'armée de Terre | Le niveau divisionnaire | 3e division | 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine Terre ... 3e division | 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine

3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine

Mise à jour  : 08/04/2016

Le 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne appartient à la 11e brigade parachutiste (11e BP).

Histoire

Créé en 1948, le 3e RPIMa s'illustre d'abord en Indochine, notamment en 1950 à That-ké et 1952 à Na-san. Recréé en 1955, il sert glorieusement en Algérie sous les ordres du Colonel Bigeard et participe à toutes les grandes opérations. En 1962, après la guerre d'Algérie, il s'installe à Carcassonne où il est entièrement professionnalisé dès 1976. Depuis il est intervenu au sud du Liban, à Djibouti, au Tchad, en Centrafrique, en Nouvelle-Calédonie, au Togo, au Gabon, au Rwanda, en Irak, en Turquie, au Zaïre, en ex-Yougoslavie, au Congo, au Kosovo, en Côte d'Ivoire et en Afghanistan.

Le régiment a été cité 6 fois :

  • 3 citations à l'ordre de l'Armée avec attribution de la Croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieurs (TOE), obtenues en Indochine en 1950, 1951 et 1953,
  • 1 citation à l'ordre de l'Armée avec attribution de la Croix de la Valeur Militaire pour son intervention au Liban en 1978,
  • 1 citation à l'ordre de la brigade pour son action en tête du dispositif allié au Kosovo en 1999 avec attribution de la Croix de guerre des TOE.
  • 1 citation à l'ordre de l'Armée avec attribution de la Croix de la Valeur Militaire pour son intervention en Afghanistan en 2008-2009.

477 militaires du « 3 » sont tombés au champ d'honneur depuis la création du régiment. La Croix de guerre des TOE ainsi que la fourragère aux couleurs de son ruban ornent la cravate de son drapeau.
Régiment jeune mais déjà prestigieux il met un point d'honneur à demeurer fidèle à sa célèbre devise « Être et durer ». Cette exigence individuelle et collective se traduit par l'excellence de ses engagements opérationnels d'hier et d'aujourd'hui.
Le « 3 », c'est une communauté de professionnels généreux dans l'effort, à l'esprit de corps affirmé, solidement ancrés dans la double filiation des parachutistes et des troupes de marine, et particulièrement bien intégrés dans leur garnison de Carcassonne.

IMPLANTATION 

Le 3e RPIMa est implanté à Carcassonne (47 620 habitants), préfecture du département de l'Aude.

En voiture : 30 min de la mer, 1h30 des stations de ski des Pyrénées, 1h30 de l'Espagne, 1h15 de Montpellier, et 1h de Toulouse.
En train : 5h30 de Paris, 3h15 de Lyon, et 3h de Bordeaux.

3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine
Caserne Laperrine
TSA 20009
11801 Carcassonne Cedex 

Tél. 04 68 26 77 99
Fax. 04 68 26 75 16
Courriel : off.com_rpima3@yahoo.fr

https://www.facebook.com/3eRPIMa

MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL 

Mission  

Outre les missions traditionnelles dévolues aux régiments d'Infanterie motorisée, le 3e RPIMa est organisé et entraîné pour être mis à terre par assaut vertical (parachutage, aérotransport, poser d'assaut ou héliportage) en vue de saisir un point clé ou une tête de pont dans la profondeur comme à Birao en 2007, couvrir une grande unité face à une menace inopinée, mener un combat sur les arrières, contrôler une zone comme en Afghanistan en 2008-2009, extraire et évacuer des ressortissants comme ce fut le cas en février 2008 au Tchad.
Le 3e RPIMa a donc pour vocation d'intervenir partout dans le monde, (France incluse avec les plans Vigipirate et Orsec) et ce, en moins de 12h s'il est d'alerte « Guépard TAP ».

Composition 

Le régiment est composé de 7 unités élémentaires regroupant 1000 militaires dont 2,1% de femmes et 34 civils.

  •  4 compagnies de combat,
  •  1 compagnie d'éclairage et d'appui,
  •  1 compagnie de Commandement et de Logistique,
  •  1 compagnie de réserve.

Matériel 

Le régiment dispose de tous les moyens modernes propres à l'infanterie motorisée et aéroportée.
En tout, ce sont plus de 180 véhicules (véhicules de l'avant blindé), véhicules légers tout terrain, véhicules aéromobiles, poids lourds, petits véhicules protégés) et un armement adapté (fusils d'assaut, fusils mitrailleurs, fusils de précision, mortiers, postes de tir MILAN & ERYX, lance-roquettes antichar…), sans compter les moyens optiques et optroniques de vision nocturne, le matériel de protection contre les effets des armes nucléaires bactériologiques et chimiques, ainsi que celui de transmissions de dernière génération.

FORMATION - EMPLOIS 

D'une durée de 6 mois, la formation initiale des jeunes engagés est dispensée au sein de la compagnie d'administration et de soutien, la 11e compagnie. L'instruction est axée principalement sur l'acquisition des actes élémentaires individuels du combattant. Cette instruction comprend l'obtention du brevet militaire parachutiste ainsi que le passage en centre d'entraînement commando.
À l'issue de leur formation initiale, les parachutistes rejoignent une des compagnies de combat ou d'appui avec laquelle ils seront projetés en moyenne une fois par an et, où ils occuperont un emploi opérationnel : grenadier voltigeur, tireur de précision, servant d'armes antichar, tireur canon, servant mortier, opérateur radio, maître chien…
Comme tous les personnels des troupes de marine, les engagés volontaires de l'armée de Terre du 3e RPIMa peuvent prétendre à servir dans une affectation d'outre-mer pour une durée moyenne de 2 ans.  


Droits : Armée de Terre 2015