[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Terre | L'armée de Terre | Le niveau divisionnaire | 1re division | École militaire de haute montagne Terre ... 1re division | École militaire de haute montagne

École militaire de haute montagne

Mise à jour  : 05/07/2016

« Former des chefs endurants, sachant prendre des initiatives, en un mot des chefs ayant du caractère, l’école militaire de haute montagne, constituée de cadres de tout premier ordre, dispense un enseignement dont la valeur n’est plus à démontrer. »

Roger Frison-Roche

L’école militaire de haute montagne (EMHM) est placée sous l’autorité du général commandant l’école de l’infanterie (EI) de Draguignan. Elle est sous l’autorité fonctionnelle du général commandant les écoles et les lycées de la Défense et sous l’autorité organique du général commandant la région Terre sud-est. Maison mère des troupes de montagne au passé élogieux, l’EMHM adapte son organisation et sa gestion à celle d’une entreprise moderne de formation. Elle est aujourd’hui le pôle militaire d’excellence de la montagne.

La maison mère des troupes de montagne

L’EMHM est l’unique organisme militaire de formation montagne à vocation interarmes, interarmées, et internationale. Elle constitue le creuset de la formation des cadres des unités de la spécificité montagne et le vivier des futurs instructeurs de ce domaine.

Créée en 1932 à Chamonix, l’école de haute montagne (EHM) devient la première école mondiale de formation des cadres des troupes de montagne. En août 1939, la majorité de ses cadres a rejoint le 199e bataillon de chasseurs de haute montagne. Le 31 juillet 1940, la dissolution du bataillon est prononcée.

L’école est reconstituée en juin 1945 à Chamonix pour former des cadres spécialistes de la montagne et du ski pour l’ensemble de l’armée.

IMPLANTATION

L’EMHM est installée à Chamonix, capitale mondiale du ski et de l’alpinisme.

École militaire de haute montagne
820 route des Pècles BP 121
74403 Chamonix CEDEX

Tél. 04 50 53 76 99

>>> Site de l'EMHM

MISSION - COMPOSITION

Dans sa mission de formation, l’EMHM s’appuie sur la sous-traitance dans le milieu civil et l’emploi de personnel civil, quart de son effectif, dans les domaines de la formation (guides de haute montagne, moniteurs de ski) et du soutien (administratif et restauration).

L’EMHM met en œuvre des actions de :

  • formation d’adaptation diversifiées et qualifiantes au profit de stagiaires français et étrangers,
  • formation de cursus au profit de ses cadres instructeurs,
  • formation initiale au profit de sa promotion d’engagés volontaires sous-officiers : la section d’éclaireurs de montagne (SEM) qui a fêté son cinquantenaire en 2011,
  • formation tactique au profit des cadres de la mouvance montagne, et mise à jour des documents relatifs au combat montagne, relevant du pilotage de l’inter-domaine montagne.

Le secours en montagne

En juin 1948, l’EHM participe à la création de la société chamoniarde de secours en montagne. Les médecins de l’école prennent part aux secours dans le massif du Mont-Blanc, avec les secouristes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM).

L’équipe de France militaire de ski (EFMS)

Créée en 1947, l’EFMS est sous la tutelle du commissariat aux sports militaires. Elle est soutenue et gérée par l’EMHM. Professionnels de l’armée de Terre, avec le statut d’athlètes de haut niveau, les membres de l’EFMS, incarnent les vertus du sport militaire : courage, dépassement de soi, force de caractère, panache.

Certains se sont particulièrement distingués lors des J.O de Vancouver : le caporal-chef Vincent Jay et le caporal Martin Fourcade. Le caporal-chef Jean-Baptiste Grange et le caporal Tessa Worley en ski alpin, le sergent-chef Vincent Vittoz en ski nordique sont pressentis pour atteindre le plus haut des classements. Le recrutement en 2010 de nouveaux athlètes porte à 32 l’effectif de l’EFMS (dont 28 appartiennent à l’EMHM).

Le groupe militaire de haute montagne (GMHM)

Créé en 1976, le GMHM est formé de 10 militaires des troupes de montagne. Il constitue l’équipe de pointe de l’alpinisme et des expéditions lointaines de l’armée de Terre. Laboratoire de l’extrême, le GMHM développe des techniques nouvelles, acquiert et perpétue un éventail de savoir-faire au profit de l’armée de Terre.

Ces hommes se sont distingués par de nombreuses premières ascensions hivernales dans les Alpes et des expéditions himalayennes ou dans la cordillère des Andes, en Alaska, dans le Grand Nord canadien et dans les régions polaires. Le groupe a achevé son challenge « 7 continents, 7 alpinismes » débuté en 2005 et qui a illustré au cours de chaque expédition une facette différente de l’alpinisme.


Droits : Armée de Terre