[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Marine | Actu Marine | La Marine nationale et la Légion Étrangère rendent hommage à leurs morts Marine ... Actu Marine | La Marine nationale et la Légion Étrangère rendent hommage à leurs morts

La Marine nationale et la Légion Étrangère rendent hommage à leurs morts

Mise à jour  : 08/03/2018 - Direction : Sirpa Marine

Le 2 mars 2018, le commandant du patrouilleur Le Malin, accompagné d’un détachement de l’équipage et d’une délégation du détachement de la Légion Étrangère de Mayotte (DLEM) emmenée par son chef de corps ont rendu hommage aux soldats et marins français reposant au cimetière militaire de Nosy Komba, à Madagascar.

Deux jours auparavant, le patrouilleur Le Malin avait embarqué à Mayotte le lieutenant-colonel Thomas Labouche, chef de corps du DLEM et une délégation de six légionnaires et officiers de légion. Arrivé la veille au mouillage, le patrouilleur a mis à terre à l’aube le détachement commun baptisé « Nosy Komba ». Ils ont alors gravi les 650 mètres de dénivelé à travers la jungle de l’île pour rejoindre le cimetière militaire français.

Le détachement, complété par une délégation de marins malgaches, a rendu les honneurs au général Razafindrakoto, chef d’état-major général de l’armée malgache. Le colonel de Besombes, attaché de défense près l’ambassade de France à Madagascar, a rappelé la valeur et le courage de ces soldats tombés loin de chez eux, pour la France. Après un dépôt de gerbe, la sonnerie « aux morts » a retenti, permettant aux marins et légionnaires de se recueillir sur les tombes de leurs anciens.

Cette action de commémoration de la Légion Étrangère et du patrouilleur Le Malin s’inscrit dans une histoire partagée depuis 1945, date à laquelle le croiseur léger Le Malin est devenu filleul de la Légion. Cette filiation est toujours d’actualité puisque le DLEM et le patrouilleur Le Malin font revivre ce jumelage depuis février 2012.

La présence à bord du détachement « rouge et vert » pendant quelques jours de mer a permis de conduire plusieurs activités communes et d’entretenir de façon concrète les liens de camaraderie unissant les deux unités. Le raid nautique permettant d’accéder à l’île, l’ascension et l’accomplissement du devoir de mémoire ont cristallisé la cohésion de ce détachement de circonstance.


Sources : Marine nationale
Droits : Ministère de la Défense