[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | DGSE | Tout le site | Concours ALKINDI DGSE ... Tout le site | Concours ALKINDI

Concours ALKINDI

Mise à jour  : 06/07/2016 - Auteur : DGSE - Direction : DGSE

Pour permettre aux jeunes, mais aussi à leurs parents et au grand public de prendre conscience des enjeux de la cryptanalyse, essentielle pour la sécurité de notre pays, la DGSE est fière d’avoir apporté son soutien au concours AlKindi, du nom d'un savant arabe ayant écrit, au IX siècle, le premier livre connu destiné à casser les codes secrets.

Alors qu’ils étaient 18 000 à participer aux premières épreuves du concours, les 38 derniers élèves encore en lice, répartis en 11 équipes, se sont affrontés lors de la grande finale organisée le 18 mai dernier aux Invalides. La DGSE adresse ses plus vives félicitations à l’équipe du Lycée Blaise Pascal, d’Orsay, qui a remporté la première édition du concours.
En soutenant ce concours, la DSGE a souhaité contribuer à diffuser vers le grand public une culture du renseignement en France et rappeler qu’elle cherche aussi à recruter dans les métiers de l’informatique et des mathématiques, où elle offre de nombreuses opportunités professionnelles, en particulier en cryptologie et en cryptanalyse. La DGSE dispose dans ces domaines d'un grand savoir-faire, qui repose sur l'excellence de la filière mathématique française. C'est d'ailleurs grâce à ces compétences que les illustres prédécesseurs de la DGSE ont apporté une contribution décisive pour casser le code de la machine Enigma, au travers notamment de la figure du général Bertrand (cf. illustration).

Documents :

FIGARO - La DGSE encourage la vocation des «briseurs» de codes secrets (format pdf, 72.54 KB).

LE MONDE - DGSE - les apprentis décodeurs (format pdf, 79.69 KB).

La DGSE incite les lycéens à déchiffrer les codes secrets (format pdf, 151.5 KB).


Sources : DGSE
Droits : DGSE