[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | DGA | Innovation | DGA Lab DGA ... Innovation | DGA Lab

Bienvenue au DGA Lab, votre espace dédié à l’innovation de défense

Mise à jour  : 05/09/2018

L’innovation est vitale au sens propre pour la défense. Vitale pour permettre à nos soldats de faire la différence sur le terrain. Vitale pour notre industrie et nos entreprises pour gagner de nouveaux marchés.

Dédié à l’innovation, DGA Lab répond à ces deux grands enjeux. Lancé par la direction générale de l’armement en juin 2016, DGA Lab est avant tout un lieu d’échanges et de réflexion collaborative et créative entre acteurs civils et militaires de l’innovation.

C’est aussi un lieu de rencontre entre forces opérationnelles, experts de la DGA, acteurs académiques et industriels. Enfin, c’est un espace d’expérimentation et de démonstration de briques technologiques innovantes.

Concrètement, DGA Lab organise des actions de formats variés visant à intégrer plus rapidement l’innovation dans les systèmes de défense :

  • présentation de technologies innovantes
  • ateliers de réflexion collaborative sur de nouveaux usages
  • journées thématiques, défis technologiques…

Les sessions sont ouvertes sur invitation uniquement.

Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Actualité

Petit déjeuner du DGA Lab : «  MEDPACK : Présentation de la station de travail médicale extra-hospitalière »

Ce mardi 4 septembre 2018, l’espace DGA Lab a présenté la station de travail médicale extra-hospitalière « MedPack » qui a été récompensée au concours Lépine en mai 2018.

Cette station de travail pour personnel de santé en intervention a été mise au point par le sergent-chef Samuel, infirmier urgentiste à la BSPP.

Compacte, pesant 7 kg, transportable à l'épaule et se dépliant en trois secondes, la station MedPack améliore les capacités et la réactivité des équipes médicales en intervention. 

Le sergent-chef a présenté MedPack avec Gwénaël Année, fondateur de la start-up Innovative Medical Partners qui commercialise la solution (gwenael.annee@imp-france.com).

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Session de démonstration : « Nouveaux outils numériques pour la formation et l’entraînement »

La transformation digitale de la formation et de l’entraînement se traduit par de nouveaux modèles d’apprentissage exploitant des outils digitaux et passant d’une classe traditionnelle à une classe virtuelle, d’exercices classiques à des simulations en situation. Cette digitalisation de l’éducation, qui a commencé avec l’apparition des premiers simulateurs, du « distanciel » et des MOOC, va connaître une nouvelle évolution avec l’apport de l’intelligence artificielle et d’outils de réalité virtuelle, augmentée ou mixte, qui permettent un meilleur pilotage de la formation, une réduction des temps de formation et une mise en situation plus réaliste.

Pour cette session de juin du DGA Lab trois outils innovants ont été présentés :

- La société Domoscio a présenté un outil d’apprentissage adaptatif assisté par l’IA www.domoscio.com

- La société Mimbus a présenté un outil de simulation immersive www.mimbus.com

- La société Holoforge a présenté un outil de formation et d’entraînement utilisant la réalité mixte www.holoforge.io

La prochaine session de démonstration du DGA Lab se tiendra le jeudi 27 septembre 2018 et aura pour thématique « L’identité numérique au cœur de la transformation numérique des Armées ».

La participation est réservée aux représentants du ministère des Armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « NRBC : apports des nouveaux outils numérisés, connectés et utilisant l'IA »

La révolution numérique impacte fortement la chaîne de prévention, détection et traitement du risque NRBC. De la gestion « augmentée »  des connaissances scientifiques à l’usage de l’intelligence artificielle pour développer plus vite des médicaments plus adaptés, en passant par les capteurs de détections numérisés et connectés, c’est toute la chaîne NRBC qui peut profiter des avancées technologiques récentes et de la numérisation.

Pour cette session de mai du DGA Lab trois outils innovants ont été présentés permettant de renforcer la protection contre les menaces NRBC dans le domaine de la détection, de l'analyse et de l'intervention :

- La société DEXSTR a présenté un outil pouvant fédérer, contextualiser et valoriser des données scientifiques et de laboratoire www.dexstr.io 

- La société ICOHUP a présenté un outil permettant de détecter les menaces avec un détecteur connecté de rayonnements ionisants (gamma, béta, alpha et neutrons) www.icohup.com 

- La société IKTOS a présenté un outil permettant de générer des traitements ad hoc pour le combattant et les populations avec la conception de nouveaux médicaments grâce à l’intelligence artificielle www.iktos.ai 

La prochaine Session de démonstration du DGA Lab se tiendra le jeudi 28 juin 2018 et aura pour thématique « Nouveaux outils numériques pour l’entraînement et la formation ».

La participation est réservée aux représentants du ministère des Armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner du DGA Lab : «  Détection de cavités avec la radiographie par muons : retour d’expérience de la mission ScanPyramid »

Ce jeudi 3 mai 2018, l’espace DGA Lab a accueilli le Dr Sébastien PROCUREUR, ingénieur-chercheur au CEA,

La muographie est une technique d’imagerie consistant à utiliser le rayonnement cosmique naturel qui permet d’analyser la structure interne d’un objet (détection des cavités). Cette technologie s’appuie notamment sur des détecteurs de muons développés par l’université de Nagoya, le KEK japonais, et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Elle a été testée et utilisée dans le cadre de la mission scientifique ScanPyramids pour rechercher des cavités inconnues dans la pyramide de Kheops. Elle a permis  la plus importante découverte réalisée dans la pyramide depuis des siècles : le “Grand vide” (“Big Void"), cavité d’une longueur d’au minimum trente mètres, située au-dessus de la Grande Galerie.

Sébastien PROCUREUR est venu à l'espace DGA Lab pour faire le point sur cette innovation technologique susceptible d’avoir un impact sur la Défense et l'industrie.

Le prochain Petit déjeuner du DGA Lab se déroulera le mardi 5 juin 2018.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Session de démonstration : « Optimisation de la chaîne de soutien par l’intelligence artificielle »

Si l'informatique et la connectivité ont fortement changé les modes de vie et de travail ces dernières années, l'intelligence artificielle (IA), en analysant des volumes massifs de données (big data), offre maintenant des moyens optimisés renforçant les capacités des hommes à prévoir, agir, réagir et intervenir.

Comme bien d’autres domaines, les métiers du transport et de la logistique profitent des avancées qu’offre l’IA, car ces activités dans le civil sont particulièrement génératrices de données et très tournées vers la recherche d’amélioration dans un environnement très compétitif.

Pour cette session d’avril du DGA Lab trois outils innovants ont été présentés :

- La société Vekia a présenté un outil permettant la gestion prévisionnelle des approvisionnements www.vekia.fr

- La société Tarot Analytics a présenté un outil permettant l’analyse de données contextuelles pour optimiser les déplacements des porteurs, tout en accompagnant les gestionnaires dans l’anticipation des moyens www.tarotanalytics.com

- La société Live Journey a présenté un outil permettant la planification des approvisionnements et la gestion des ressources au plus près du besoin www.livejourney.com 

La prochaine Session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 31 mai 2018 et aura pour thématique NRBC.

La participation est réservée aux représentants du ministère des armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel: pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner du DGA Lab : « Nouvelles technologies et défis juridiques en Europe »

Ce mercredi 11 avril 2018, Anne Cammilleri, professeure des universités, université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité et codirectrice du master sécurité défense et intelligence stratégique, sciences Po Rennes, est venue à l’espace DGA Lab.

Les nouvelles technologies comme les drones, l’intelligence artificielle ou l’imagerie active, permettent aux opérationnels d’imaginer de nouveaux modes d'action. Elle donnent, notamment, aux forces régaliennes une supériorité opérationnelle dans des actions de renseignement face à des suspects, souvent suréquipés en technologies modernes.

Anne Cammilleri nous a proposé un éclairage juridique de l'accompagnement de ces progrès technologiques tant en France qu'au niveau européen, tout en ouvrant de nouvelles pistes là où les vides juridiques pourraient entamer le haut niveau d'exigence de protection des droits fondamentaux des citoyens européens.

Les Petits-déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain Petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le jeudi 3 mai 2018.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « renseignement : nouvelles solutions d’identification et de biométrie »

L’identification des personnes constitue un enjeu clé du renseignement de terrain actuel, que ce soit à partir de photos saisies sur des téléphones, ou sur des bases de données ou sur Internet, mais aussi l’usage des technologies biométriques. De nouveaux outils technologiques permettent d’adresser les enjeux posés par ce suivi d’adversaires se déplaçant entre les différents terrains d’opérations - y compris ceux de confidentialité et de sécurité de ces données.

Pour cette session de mars du DGA Lab, trois outils innovants ont été présentés :

- La société Skapane a présenté un outil permettant d’analyser en temps réel les images pour identifier les personnes (ou les objets) (www.skapane.com)

- La société Uniris a présenté un outil permettant d’authentifier et de sécuriser de manière forte en couplant données biométriques et blockchain (www.uniris.io)

- La société ID3 Technologies a montré comment utiliser des technologies de reconnaissance faciale et d’identification des empreintes digitales (www.id3.eu

La prochaine session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 26 avril 2018 et aura pour thématique " Logistique : optimisation de  la chaîne de soutien par l’intelligence artificielle ".

La participation est réservée aux représentants du ministère des Armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél.: 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner du DGA Lab : Présentation de FMN et Tide Sprint 2017 par un représentant d'ACT

Le mardi 6 mars 2018 le représentant français au commandant suprême allié Transformation (ACT) de l’OTAN, est venu à l’espace DGA Lab pour présenter :

- le FMN (Federated Mission Networking) dont l’un des objectifs est d’établir un cadre pour la réalisation des réseaux de commandement et de conduite des opérations, au niveau d’une coalition, déployables dans de courts délais. Il s’agit d’interconnecter des moyens de télécommunications et des systèmes d’information opérationnels tout en respectant des contraintes de cyber-sécurité, et de partager des procédures opérationnelles.

- l’événement TIDE Sprint (Technology for Information Decision and Execution Superiority Conference), un séminaire de réflexion annuel, organisé par ACT, dont la dernière édition s’est tenue fin octobre 2017 à Virginia Beach, et dont la prochaine se tiendra mi avril à Gênes. TIDE Sprint a pour objectif de réfléchir sur les questions d’interopérabilité au sein de l’OTAN et les standards communs en matière de systèmes de communication et d’armement.

Les Petits-déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain Petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le mercredi 11 avril 2018.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Session de démonstration : « Sécurité et sécurisation des systèmes embarqués »

Pendant longtemps, les systèmes embarqués des armées ont fonctionné dans une relative autarcie et, de ce fait, ont été protégés contre la plupart des menaces. Conséquence de la numérisation généralisée, ces mêmes équipements sont aujourd’hui de plus en plus reliés plus ou moins directement à d’autres systèmes (maintenance, logistique etc.) voire même à Internet. Cette connectivité généralisée conduit à des gains substantiels en termes de fonctionnalités et d’ergonomie, mais la contrepartie de ces plus-values est que les systèmes embarqués sont potentiellement plus vulnérables aux attaques, aux intrusions et autres piratages.

La session de février 2018 du DGA Lab s’est intéressée à des outils susceptibles de contribuer à la sécurisation des systèmes et des objets. 

Les trois sociétés ont effectué des démonstrations de leurs technologies :

- Texplained - Sécuriser les capteurs avec un outil de rétro-conception et d’exploration de puces électroniques à des fins d’analyse de sécurité (www.texplained.com)

- Ioterop - Sécuriser les systèmes avec une solution de standardisation des dispositifs IoT assurant l’interopérabilité, la sécurité et la gestion des dispositifs (www.ioterop.com)

- Yagaan - Détecter automatiquement et alerter sur les potentielles vulnérabilités d’un code source avec un analyseur combinant statistique et machine learning (IA). (www.yagaan.com)

Cette présentation a été suivie d’une session de brainstorming sur les besoins dans ce domaine, à la lumière des présentations faites.

La prochaine session de démonstration du DGA Lab se tiendra le jeudi 29 mars 2018 et aura pour thématique « Renseignement et traitement massif de données ».

La participation est réservée aux représentants du ministère des Armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des Armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner du DGA Lab : « Biomimétisme - présentation du projet de mini drone Colibri »

Le professeur André Preumont du laboratoire des structures actives, école polytechnique de Bruxelles, université libre de Bruxelles, est venu à l’espace DGA Lab pour présenter son projet de mini drone Colibri le 6 février 2018.

Après 6 ans de recherche, les chercheurs du laboratoire des structures actives de l’école polytechnique de Bruxelles (université libre de Bruxelles), dirigés par le professeur André Preumont, ont décodé le  fonctionnement et le mouvement des ailes du colibri et développé un appareillage mécanique léger capable de le reproduire.

Le vol du colibri est complexe à imiter car l'oiseau doit battre des ailes en permanence pour maintenir son vol stationnaire (les autres oiseaux adoptent un vol qui alterne battement d’ailes et vol plané). Pour les concepteurs de ce robot-colibri, leur invention, plus discrète que les drones actuels, pourrait se révéler utile pour certaines applications de contrôle, de surveillance ou d’intervention en espace confiné.

Le professeur André Preumont, a présenté les solutions qui ont été développées pour contrôler et garantir l’équilibre du vol stationnaire ainsi que celles qui ont permis d’alléger la structure (22,5 grammes). 

Les Petits-déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain Petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le 6 mars 2018.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Session de démonstration : « Traitement de l’information pour faciliter la collecte, l'analyse et le travail collaboratif : l'exemple du Retex »

Le traitement automatique du langage (TAL) est une discipline à la frontière de la linguistique, de l’informatique et de l’intelligence artificielle qui concerne l’application de programmes et techniques informatiques à tous les aspects du langage humain.

La session du 25 janvier 2018 du DGA Lab a présenté des outils susceptibles d’assister le rédacteur/traitant dans la recherche d’informations et la fouille de textes, dans l’extraction d’information et dans l’enrichissement et la gestion des informations recueillies. Elle s’est notamment appuyée sur le besoin opérationnel du retour d’expérience des armées, directions et services (Retex.

Trois sociétés ont effectué des démonstrations de leurs technologies :

- Proxem cartographie le web pour remonter les données (www.proxem.com)

- Recital valorise les données recueillies au moyen d’une solution sémantique (www.recital.ai)

- Yieloo propose une plateforme collaborative d’accès, de traitement et de diffusion des données (www.yieloo.com)

Cette présentation a été suivie d’une session de brainstorming sur les besoins dans ce domaine, à la lumière des présentations faites.

La prochaine Session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 22 février 2018 et aura pour thématique «  Sécurité et sécurisation de l’informatique embarquée » .

La participation est réservée aux représentants du ministère des Armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des Armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél.: 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner du DGA Lab : « Blockchain : du bitcoin à la sécurisation des transactions, potentiel et premiers usages »

Ce mardi 9 janvier 2018, Claire Balva, CEO de la société Blockchain Partner, est venue à l’espace DGA Lab pour présenter sa société et aborder le sujet de la blockchain.

La récente flambée de la crypto monnaie Bitcoin, qui voit sa valeur s’envoler de jour en jour à l’heure où ces lignes sont écrites, relance les discussions sur la nature et l’intérêt  de la technologie sur laquelle elle est basée, la blockchain. Au-delà de cette bulle spéculative, bon nombre d’acteurs continuent à explorer les possibilités offertes par cette technologie qui sécurise les échanges par une décentralisation complète. 

Associée dans une société de conseil spécialisée dans le montage et l’accompagnement de ces projets, Claire Balva est venue partager son expérience et ses convictions sur le devenir de cette technologie.  

Les Petits déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le 6 février 2018.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « Progrès et apports de la robotique et de la dronisation en environnement terrestre, par exemple pour l’ouverture d’itinéraire et le transport logistique »

Les drones sont aujourd’hui une réalité opérationnelle dans la 3e dimension pour toutes les armées mais également en milieu marin. En revanche, en environnement terrestre, en dehors de quelques usages très spécifiques comme le déminage, la dronisation et robotisation restent encore des concepts en devenir. Les progrès actuels de la technologie civile dans le domaine des véhicules autonomes peuvent intéresser les armées pour permettre le guidage autonome voire le pilotage à distance des véhicules. 

Pour cette session de décembre 2017 du DGA Lab, à la suite d’un exposé introductif de l’institut Vedecom, institut de recherche spécialisé, trois solutions innovantes ont été présentées :

- La société Terabee a présenté ses capteurs de distance légers et précis pour engins en mouvement  (www.terabee.com)

- La société Dibotics a présenté un  système de localisation et de perception 3D LidAR en temps-réel (www.dibotics.com)

- La société Yogoko a présenté un système de communication unifié pour véhicule connecté et coopératif (www.yogoko.com)

L’introduction a été réalisée par Jean-Louis Lequeux, président de Vedecom (www.vedecom.fr)

La prochaine session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 25 janvier 2018 et aura pour thématique « Apport du TAL dans l’optimisation du traitement du Retex ».

La participation est réservée aux représentants du ministère des armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des Armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél.: 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner du DGA Lab : « Protection des zones sensibles : dispositif anti-intrusion »

Les systèmes anti-intrusion des zones sensibles doivent s’adapter de plus en plus aux nouvelles menaces et aux nouvelles réglementations qui en découlent.

Mardi 7 novembre 2017, Etienne Germain, directeur général de la société Olea Innovation, est venu à l’espace DGA Lab pour présenter son procédé innovant breveté, basé sur la production d’une mousse utilisée comme vecteur dispersif de produits actifs dont les effets sont répertoriés, maîtrisés et sans danger pour les personnes et les biens. Les usages en sont multiples : retard à l’intrusion, mais également atténuation d’effets de blast, confinement de toxiques…

La maîtrise des caractéristiques physiques de la mousse permet en effet de contrôler la diffusion des agents actifs dans le temps et dans l’espace (volume de la zone à traiter, tenue dans le temps, durée des effets), mais aussi de  limiter les effets de souffle d’une explosion.

Pour cette innovation, la société Olea Innovation a été lauréate du concours mondial d’innovation organisé par la BPI  en phase 1 « amorçage » (2015) puis à nouveau en phase 2 « levée de risque » (2017).

Les Petits déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain Petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le 5 décembre 2017.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél.: 01 84 17 82 77

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Session de démonstration : « Combat info-centré, info-valorisation : apport des technologies Cloud »

La masse de données émise par les véhicules, les capteurs ou les combattants augmente sans cesse. Avant même de traiter ces données, se pose la question des volumes transférables sur des réseaux contraints et de la nécessaire autonomie pour faire face à des pertes réseaux (intentionnelles ou non) et toutes les problématiques de synchronisation et de réconciliation de données entre les différents échelons.

Pour résoudre ce type de problématique, le monde civil recourt massivement à l’utilisation Cloud qui fait partie de notre quotidien à tous de manière si intégrée que nous ne le savons pas toujours. Dans le monde militaire, en dépit des liaisons de données tactiques, les flux dont disposent les militaires sont dérisoires par rapport au monde civil et les différents systèmes sont donc limités dans leurs échanges. Par conséquent, les solutions doivent en tenir compte, et prendre en compte aussi les besoins particuliers des Armées en matière de sécurité des données et des échanges. 

Une solution à cette problématique consiste à répartir les données entre les différentes niveaux en fonction de leur usage et de leur sensibilité. Dans le civil, on parle de « Cloud hybride », là ou dans le domaine militaire on utilise la terminologie de « Cloud tactique » ou « de combat ». Mais ces notions sont identiques sur le fond : gérer la répartition optimale et la temporalité des données par un équilibre intelligent entre « stockage local » (jusqu’au niveau du combattant) et « stockage réseau » (jusqu’au niveau stratégique/métropole), en gérant l’équilibre entre le besoin d’en savoir, la nécessité de savoir même en cas de perte de connexion, la sécurité des transmissions et des données stockées et la contrainte des réseaux. 

Le 26 octobre 2017, trois outils innovants, permettant d’implémenter une architecture de Cloud hybride ont été présentés à l’espace DGA Lab :

- La société Outscale a présenté une solution permettant de piloter un tel système (www.outscale.com)

- La société Talend a présenté une solution permettant de gérer et répartir les données (www.talend.com)

- La société Scille a présenté une solution qui sécurise les données (www.scille.eu)

La prochaine session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 30 novembre 2017 et aura pour thématique " Nouvelles technologies au service de la protection et de la gestion des emprises ".

La participation est réservée aux représentants du ministère de la Défense et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél.: 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « Retex sur la première édition du Hackathon du CEAM (armée de l’air) »

Durant le week-end des 23-24 septembre 2017, le centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) a organisé son premier hackathon autour de 6 défis opérationnels :

- évacuer des individus contaminés par moyens aéroportés

- numériser une situation de crise

- détecter dans des images des objets d’intérêt

- accélérer le traitement du retour d’expérience

- identifier automatiquement des aéronefs sur des images

- maîtriser un écosystème cyber.

Autant de thèmes sur lesquels les participants ont mobilisé leur créativité et leur enthousiasme pour proposer en un temps record des solutions concrètes. Le 10 octobre 2017 à l'espace DGA Lab, le LCL Duchesne est revenu sur cet événement largement ouvert vers la société civile (étudiants et personnels en activité dans des entreprises (grandes entreprises, PME et startups), indépendants, etc.). Vous pouvez consulter le site www.inovhacktion-air.fr. pour en savoir plus sur ce hacktathon.​

Les petits-déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le 7 novembre 2017.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « Innovations au service de l’efficacité des services de soutien commun»

Le soutien de l’homme est l’un des enjeux critiques pour le bon fonctionnement des armées et le moral du personnel. Confronté aux baisses d’effectifs sur les sites et aux contraintes budgétaires, ce soutien souffre souvent de la comparaison en termes de réactivité et de qualité d’exécution avec les services existants dans le civil. Pour faire face à ces défis, le soutien de l’homme peut tirer parti de la transformation digitale, au même titre que d’autres capacités.

Le 28 septembre 2017, trois solutions qui apportent des réponses complémentaires à des besoins de tous les jours ont été présentées à l’espace DGA Lab :

- La société Ogust a présenté un portail multi-services permettant d’agréger un ensemble de services, internes ou externes (www.ogust.com

- La société Travel Planet a présenté un module et un service associé complet d’organisation des déplacements professionnels et de gestion des frais (www.travelplanet.fr)

- La société Foodles a présenté une solution technologique et un service associé, permettant d’assurer sur le TN la restauration de détachement isolés, même projetés temporairement sur un lieu (www.foodles.co)

La prochaine Session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 26 octobre 2017 et aura pour thématique " Combat futur, info-valorisation et gestion de données : le Cloud comme solution ? ".

La participation est réservée aux représentants du ministère des armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Petit-déjeuner : « Chronocam : alléger les flux et accélérer le traitement des capteurs vidéo » 

Chronocam est une start-up française, « spin off » de l’institut de la vision. Créée en 2014, la société développe une technologie de vision artificielle unique, inspirée du fonctionnement de l’œil humain. 

Ce mardi 12 septembre 2017,  Luca Verre, le fondateur et PDG de la société Chronocam, est venu à l’espace DGA Lab pour présenter cette technologie qui vise à réduire les flux de données et accélérer le temps de réaction des capteurs, en ne transmettant - comme l’œil - que l’essentiel des informations ayant changées. A la clé, des performances jusqu'à 30 fois plus rapide pour des applications comme la surveillance, le renseignement, les drones ou la réalité virtuelle et augmentée.

Les petits-déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère des armées qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Le prochain petit-déjeuner du DGA Lab se déroulera le 10 octobre.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau à l’espace DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « e-RH et recrutement ciblé »

La transformation numérique est l’opportunité pour la fonction ressources humaines d’évoluer vers de nouvelles pratiques, de nouvelles compétences et de nouveaux outils pour « recruter », « former »,  « gérer et fidéliser ». L’e-RH tire parti de la puissance du traitement de données en analysant un nombre de plus en plus important d’informations sur les attentes, les comportements et les perspectives du personnel.

Le 29 juin 2017, trois outils de transformation digitale des RH ont été présentés à l'espace DGA Lab :

- La société Golden Bees a présenté une solution visant à améliorer le recrutement (www.goldenbees.fr),

- La société Adequasys a présenté une solution visant à gérer les potentiels et les talents (www.adequasys.com),

- La société Origamix a présenté une solution visant à optimiser la sélection de profils spécifiques (www.origamix-rh.com).

La prochaine session de démonstration du DGA Lab se tiendra le 28 septembre 2017 et aura pour thématique "soutien commun".

La participation est réservée aux représentants du ministère des armées et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration : « Geo-intelligence et imagerie »

L’intelligence géospatiale permet de synthétiser visuellement les connaissances acquises et d’approfondir la compréhension d’une zone géographique et de ses enjeux. Par sa vision multicouche d’un environnement, elle offre de nombreuses perspectives dans le domaine des opérations. Elle permet de surveiller, d’observer mais également d’optimiser la planification des missions et la conduite des opérations.

Le 24 mai 2017, trois sociétés ont présentées au DGA Lab leurs solutions permettant de répondre à ces problématiques.

Les présentations ont été suivies d’un questionnaire d’évaluation, puis d’un atelier de réflexion et d’échanges sur les implications de ces technologies, et les suites possibles à donner à ces présentations.

- La société Deepomatic a présenté une solution de reconnaissance d’image, visant à accélérer le travail d’interprétation des analystes. www.deepomatic.com 

- La société Isogeo a présenté une solution visant à recenser, documenter et valoriser les données SIG en facilitant le partage. www.isogeo.com 

- La société Business Geografic a présenté une solution d’intégration, de géolocalisation sur carte et de traitement croisé des données. www.business-geografic.com 

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère des Armées. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

La prochaine session de démonstration du DGA Lab « e-RH et Recrutement ciblé » se tiendra le 29 juin 2017.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration: « Nouveaux outils d’aide à la planification et à la conduite des opérations »

« L’arme maîtresse » du XXIe siècle est le commandement et la maîtrise de l’information » (C. Malis).

Les technologies numériques peuvent constituer une aide précieuse pour l’analyse opérationnelle et la planification. Dans un contexte ou de plus en plus de données sont disponibles, le recours à des outils de traitement pour pouvoir les traiter en temps et en heure, et éclairer la prise de décision. Utilisées depuis plusieurs années dans le secteur civil, ces nouvelles technologies sont encore émergentes dans le domaine militaire et dans les opérations en particuliers. Sans perdre de vue qu’un outil ne vaut que par la main qui l’anime, elles peuvent se révéler des outils indispensables d’aide à la conduite et à la planification.

Le 27 avril 2017,  trois solutions ont présenté au DGA Lab leur solution permettant de répondre à ces problématiques.

Chaque démonstration a été suivie d’un questionnaire d’évaluation, puis d’un atelier de réflexion et d’échanges sur les implications de ces technologies, et les suites possibles à donner à ces présentations.

- La société Mondobrain a présenté une solution dite « d’intelligence augmentée », c’est à dire une solution d’aide à la décision utilisant l’intelligence artificielle, conçue pour être utilisée par des opérationnels. Le but est de pouvoir les aider à déterminer les variables clés d’un problème opérationnel à partir de quelques éléments d’information seulement. www.mondobrain.com

- La société Gladys a présenté son outil collaboratif de conduite de projet et d’écriture collaborative de documents. Visant à pouvoir faire travailler ensemble des utilisateurs présents sur un même site ou interagissant à distance, cette solution facilite notamment entre eux le partage de documents, l’annotation et le partage de réflexion et d’idées, ainsi que la construction de documents en mode collaboratif. www.gladys.com 

- La société Wetogo a présenté sa plate-forme de collecte, de traitement et d’harmonisation des données géographiques. Elle permet notamment de rendre ces données interopérables et ainsi de pouvoir être manipulées par tous types de SIG, applications web ou mobiles. www.wegoto.eu

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère de la Défense. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

La prochaine Session de démonstration du DGA Lab « GEOINT Imagerie »  se tiendra le 24 mai 2017.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab.

Présentation du prix de l’audace 2016 (marine nationale)

Le 7 mars, le DGA Lab a présenté le prix de l'audace 2016 (Marine) " Modéliser les processus métiers. Gestion d’un équipage et gestion de crise, deux illustrations opérationnelles".

Lauréat pour la marine nationale du prix de l’audace 2016, le commissaire des armées Thibault a développé successivement deux solutions en réseau. Un outil de gestion des équipages, « My Adju », actuellement en cours de généralisation sur tous les navires de la marine nationale ; et une plateforme collaborative, « Hermès Fonction Garde-côtes », devenue une référence dans l’organisation de la réponse aux crises maritimes. Cette dernière a notamment  été utilisée par les acteurs de la gestion du cargo « Modern Express », à la dérive dans le golfe de Gascogne, fin janvier 2016. 

La démarche employée est celle de la modélisation des processus métier, par un acteur lui-même placé au sein de l’environnement à simplifier. Ce « business process management » est d’une vibrante actualité à l’heure où les organisations, même les plus « embarquées », sont appelées à une plus grande performance digitale. Un objectif que les technologies du Web facilitent considérablement, et dont les potentialités (simplicité, ergonomie, partage d’information) favorisent du même coup l’acceptation du changement.

Organisé tous les deux ans par la mission pour le développement de l’innovation participative (MIP), avec le concours de la DGA, le prix de l’audace est décerné par la fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque. Il récompense l’ingéniosité et l’esprit d’initiative du personnel civil ou militaire de la Défense et de la gendarmerie nationale qui, fort de son expérience de terrain, est à l’origine d’innovations concourant à la réussite des forces en opérations.

Le prochain Petit déjeuner du DGA Lab se tiendra le 4 avril 2017 et présentera l'institut Saint-Louis et un projet de détection d'IED.

Les Petits déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère de la Défense qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère de la Défense. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session de démonstration  : « Apports de l’intelligence artificielle à la cybersécurité » 

Dans le domaine de la cybersécurité, les outils utilisant l’intelligence artificielle et le « machine learning » apportent une capacité de traitement de grands volumes de données, une aptitude d’analyse et de détection de « patterns » et d’anomalies, voire une capacité d’anticipation basée sur une meilleure corrélation des signaux détectés dans la masse.

Le 23 février 2017, trois start-ups françaises ont présenté au DGA Lab leurs solutions permettant d’améliorer les capacités de prévention, de détection et de réaction aux risques et attaques cyber :

- La société Ingen Security a démontré comment sécuriser les sites web à l’aide d'un antivirus utilisant massivement l’intelligence artificielle www.ingensecurity.com 

- La société Gatewatcher a présenté une plateforme de « machine Learning » permettant de déceler les attaques en phase exploratoire, de la reconnaissance du système jusqu’à la brèche initiale www.gatewatcher.com 

- La société Akheros a présenté un outil d’intelligence artificielle permettant de détecter des comportements anormaux sur un réseau www.akheros.com 

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère de la Défense. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

La prochaine Session du DGA Lab « Autonomie en eau et en énergie des forces en opération » se tiendra le 30 mars 2017.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab.

Mail : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Petit déjeuner : « Usage de balises pour les zones dépourvues de moyens de communication (projet ACDC) » 

Le 7 février 2017, au DGA Lab, Eric Peragin, ingénieur et chef de projet à la direction de l’innovation et des applications du CNES, a présenté le projet ACDC (Air Craft Data Collect).

ACDC est un dispositif permettant de recueillir les données de mesures d’un capteur machine to machine, en passant par un récepteur intégré dans un avion ou un drone. Une fois récoltées, ces données sont rapatriées puis renvoyées vers les utilisateurs en temps réel par l’IFC (In Flight Connectivity).Le système fonctionne indifféremment sur des terminaux terrestres ou satellites, et permet de réduire le risque de collision sur les zones fortement peuplées, ou de monter un réseau ad hoc sur les zones dépourvues de moyens de communication. Le prochain Petit déjeuner du DGA Lab se tiendra le 7 mars 2017 et présentera Hermès, une plateforme collaborative de gestion de crise (prix de l’audace – marine). Les Petits déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère de la Défense qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère de la Défense. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria. 

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab. 

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session « Jeux sérieux pour l’aide à l’analyse et à la décision » 

Engagées dans une multitude de missions, les Armées sont confrontées à une accélération des cycles de décision et un raccourcissement du temps d’analyse. Vitesse et volumes croissants d’informations peuvent ainsi devenir des facteurs supplémentaires de stress et d’erreur, voire entrainer des problèmes dans la chaine d’analyse et de décision. L’usage de jeux sérieux peut représenter une piste intéressante pour faire face à ces nouveaux défis.

La session de janvier du DGA Lab a présenté trois solutions permettant de concourir à améliorer les capacités d’analyse de situation, de détection et de réaction aux crises des analystes et traitants :

- La société Eversim a présenté un jeu sérieux et les outils associés de scénarisation, permettant d’entrainer les analystes à prendre en compte le plus possible de paramètres géopolitiques dans la détection avancée des crises. www.eversim.com

- La société KTM Advance a présenté des jeux sérieux (mono et multijoueur) pour améliorer le recours à des experts dans l’analyse de situation et pour entraîner des équipes à travailler ensemble, en diversifiant les sources d’information et  en combinant les expertises. www.ktm-advance.com

- La société Manzalab a présenté des jeux sérieux immersifs utilisant la réalité virtuelle, visant à réduire l’impact des biais cognitifs (erreurs systématiques) dans l’analyse de l’information et la prise de décision.  www.manzalab.com

Les présentations actives, et effectuées en direct, ont couvert les aspects techniques et opérationnels de chaque solution et ont été suivies de sessions de questions-réponses avec la salle.

Un atelier de réflexion à huis clos a conclu la session et les participants étatiques ont pu échanger sur les avantages et possibilités qu’ils entrevoyaient pour ces trois solutions, dans le cadre de leurs activitésLa prochaine session de démonstration portera sur «  Intelligence artificielle : une arme pour renforcer la cybersécurité » et se tiendra le jeudi 23 février 2017.

La participation est réservée aux représentants du ministère de la Défense et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session « MCO connecté et maintenance prédictive »

Le soutien des équipements militaires, ou maintien en conditions opérationnelles (MCO), garantit leur disponibilité pour permettre aux forces de réaliser « en quantité et en qualité » l’activité nécessaire à leur préparation et à leur engagement opérationnel. De nouvelles technologies deviennent disponibles et sont amenées à modifier en profondeur, à plus ou moins long terme, le modèle et l’organisation de la maintenance. 

La session de décembre du DGA Lab a présenté trois solutions ayant bénéficié du dispositif RAPID, le régime d’appui à l’innovation duale mis en oeuvre par la DGA. Ces innovations pourraient avoir des impacts sur le modèle de maintenance voire même, à plus long terme, une influence sur la manière de concevoir les matériels :

- La société Predict a présenté un système logiciel intelligent de maintenance proactive permettant de surveiller, en temps réel, les installations embarquées, de faire de l’aide au diagnostic prédictif et d’anticiper sur les probabilités d’occurence de pannes critiques  www.predict.fr 

- La société Silmach a présenté des microcapteurs (MEMS) de haute précision fonctionnant de manière purement mécanique  (le cas échéant ils peuvent être connectés et remonter des informations automatiquement). Ces capteurs assurent la détection d’évènements subis par une structure (chocs, vibrations et déformations d’origine mécanique ou thermique)  www.silmach.com 

- La société Nexess a présenté une « armoire à outils » connectée (ou lot de bord connecté) qui permet de suivre automatiquement l’affectation, la localisation, les flux et la gestion des outils connectés dans l’environnement de travail. Elle permet l’inventaire en temps réel, la traçabilité des objets, le suivi des derniers mouvements, etc. www.nexess-solutions.com 

Les présentations actives et effectuées en direct ont couvert les aspects techniques et opérationnels de chaque solution et ont été suivies de sessions de questions-réponses avec la salle.

Un atelier de réflexion à huis clos a conclu la session et les participants étatiques ont pu échanger sur les avantages et possibilités qu’ils entrevoyaient pour ces trois solutions, dans le cadre de leurs activités.

La prochaine session de démonstration portera sur les « Jeux sérieux pour l’entrainement à l’analyse de situation » et se tiendra le jeudi 26 janvier 2017.

La participation est réservée aux représentants du ministère de la Défense et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter Pamela Voleau au DGA Lab.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Session « Nouvelles technologies médicales »

Le 25 novembre 2016, une nouvelle session s’est tenue au DGA Lab sur le thème « Nouvelles technologies médicales ». En effet, depuis quelques années, les recherches dans des domaines technologiques comme les nanotechnologies, les biotechnologies et les sciences du vivant, les techniques de l’information et de la communication, les sciences de la cognition et les neurosciences, permettent d’envisager des solutions pour mieux soigner.

Trois solutions ont été identifiées et présentées par l’équipe du DGA Lab pour présenter à la trentaine de représentants de la Défense leurs innovations, déjà utilisées dans le civil ou issu de la recherche duale (dispositif Rapid) et qui pourraient profiter aux Armées :

- La société Texinov a présenté un pansement anti-virulence pour soigner les plaies aiguës ou chroniques, développé avec un laboratoire de recherche dans le cadre d’un projet Rapid actuellement en cours.  www.texinov.fr

- La société Mobidiag a présenté une plate-forme de diagnostic des maladies infectieuses par biologie moléculaire qui a également été évaluée pour ses apports à la lutte NRBC dans le cadre d’un Rapid. www.mobidiag.com

- La société Biomodex a présenté des organes imprimés en 3D qui conservent les propriétés biomécaniques du corps humain et permettent de former les chirurgiens aux opérations sur les patients et de répéter le bon geste chirurgical. www.biomodex.com

Les présentations actives et effectuées en direct ont couvert les aspects techniques et opérationnels de chaque solution et ont été suivies de sessions de questions-réponses avec la salle. Un atelier de réflexion à huis clos a conclu la session et les participants étatiques ont pu échanger sur les avantages et possibilités qu’ils entrevoyaient pour ces trois solutions, dans le cadre de leurs activités.

La prochaine session de démonstration se tiendra le 15 décembre 2016 et portera sur le thème « MCO connecté et prédictif ». La participation est réservée aux représentants du ministère de la Défense et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter le DGA Lab

Espace de démonstration technologique mais aussi de réflexion collaborative sur les usages des nouvelles technologies, le DGA Lab est ouvert à l’ensemble des acteurs de l’innovation de défense, au premier rang desquels les opérationnels du ministère de la Défense. Le DGA Lab est mis en œuvre et animé par la DGA avec le concours des sociétés CEIS et Sopra Steria.

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77

Séminaire EMA Cyber au DGA Lab : Développement de l'internet des objets dans la défense et évaluation des menaces liées

Le 15 novembre 2016, le DGA Lab et l’EMA Cyber ont tenu un séminaire de réflexion auquel ont participé une quarantaine d’opérationnels de la Défense : utilisateurs actuels ou potentiels de l’onternet des objets (IoT) et responsables de la sécurité des réseaux et matériels concernés au sein du Ministère. 

Faisant suite au web collaboratif, au web social, l’IoT est parfois considéré comme la troisième révolution de l’Internet tant les perspectives dans le civil sont vastes et s’étendent à des secteurs aussi divers que le transport, la santé, l’énergie, le BTP et la surveillance. L’IoT est susceptible d’impacter le ministère de la Défense que ce soit dans son fonctionnement courant ou dans la conduite des opérations.

L’objectif de ce séminaire était d’échanger avec les experts associés à l’étude prospective et stratégique, conduite par CEIS pour le compte de l’EMA Cyber, et d’en présenter les premiers résultats. Cette étude porte sur les enjeux du développement de l’internet des objets (IoT) pour les armées, en particulier en termes de risques et de menaces.

Pour toute information, veuillez contacter :

- pour l’étude en cours, les livrables ou les prochaines étapes : l’équipe CEIS / DGA Lab (adyevre@ceis.eu)

- pour les sociétés qui sont intervenues comme experts : Olivier Dubasque de la société Amossys (olivier.dubasque@amossys.fr), Anthony Di Prima  de Wavestone (anthony.diprima@wavestone.com) et Thomas Gayet de Digital Security (thomas.gayet@digitalsecurity.fr).

Session « Innovations pour le soldat connecté » 

Le 27 octobre 2016, le DGA Lab a tenu une session sur le thème « Innovations pour le Soldat connecté ».

Le soldat, comme le sportif, cherche toujours à se dépasser, à améliorer sa condition physique et ses performances.

Pour limiter les risques de santé, permettre d’analyser et d’optimiser ses efforts et ses résultats, les objets connectés et l’analyse de données permettent d’optimiser l’entrainement du soldat et d'améliorer le suivi de sa condition physique. Les progrès des moyens "d’interaction homme-machine” peuvent aussi influencer la manière d’interagir avec l’environnement, voire avec les systèmes d’armes. 

Le DGA Lab a présenté trois solutions pouvant faire profiter les Armées d'innovations déjà utilisées dans le civil :

- La société Feetme a présenté une semelle connectée permettant d’analyser la marche ou la course du soldat, et de le former à améliorer la répartition de son port de charge www.feetme.fr.

- La société  Bioserenity a présenté un vêtement connecté permettant de suivre en temps réel les paramètres physiologiques de son porteur www.bioserenity.com

- La société Suricog a présenté une interface homme-machine (IHM) connectée permettant de commander des actions par un simple regard www.suricog.fr.

Les présentations actives et effectuées en direct ont couvert les aspects techniques et opérationnels de chaque solution et ont été suivies de sessions de questions-réponses avec la salle.

Un atelier de réflexion à huis clos a conclu la session et les participants étatiques ont pu échanger sur les avantages et possibilités qu’ils entrevoyaient pour ces trois solutions, dans le cadre de leurs activités.

La prochaine session de démonstration se tiendra le 25 novembre 2016.

La participation est réservée aux représentants du ministère de la Défense et uniquement sur invitation.

17 octobre 2016 : Petit Déjeuner du DGA Lab, sur le thème « Retour d’expérience d’Auxylium - système de numérisation légère pour Sentinelle, du soldat jusqu’au décideur »

Le système « Auxylium » réunit sur un support sécurisé de type Smartphone ou tablette tactile, l’ensemble des outils numériques nécessaires pour la mission Sentinelle : radio tactique, cartographie, GPS, prise d’images, messagerie, déclaration d’évènements, etc.

Auxylium est né comme projet innovant du capitaine Jean-Baptiste, soutenu par la Mission Innovation Participative du MINDEF et destiné à démontrer la plus-value de l’emploi de technologies issues du monde civil (applications mobiles, téléphonie 4G) au service du combattant. Le démonstrateur, récompensé par le prix de l’audace 2014, a été évalué au cours d’une opération d’expérimentation réactive en décembre 2015 ; il a déjà à l’époque fait l’objet d’une présentation au DGA Lab.

Le projet est devenu réalité en un temps record cette année grâce aux efforts conjoints de la Direction Générale de l’Armement, de la Section Technique de l’Armée de Terre, et d’Atos. A la suite des attentats du 13 novembre 2015, le CEMA a demandé à la DGA de doter en urgence opérationnelle l’opération Sentinelle d’un système d’information et de communication. Un contrat a été passé à Atos Intégration dès février 2016 pour transformer le démonstrateur Auxylium en véritable système opérationnel, déployé dès l’Euro 2016 à l’issue d’une campagne d’évaluation intégrée DGA/STAT ayant permis de valider le système tant sur les plans technique que tactique.

La présentation du  capitaine Jean-Baptiste a permis de mettre en exergue les points clé du retour d’expérience des premiers mois de déploiement du système qui a été utilisé déjà par une dizaine de milliers de soldats impliqués dans l’opération Sentinelle. La simplicité et les performances du dispositif, très proche dans son ergonomie, et sa philosophie des usages civils de la téléphonie et de l’internet mobiles, ont permis une appropriation rapide (4H de formation environ par personne) et complète ainsi qu’un fort niveau de connectivité sécurisée au travers de réseaux civils et militaires.

La présentation a rencontré un important succès : plus de 60 représentants du ministère de la Défense et de l’industrie ont participé à cet évènement et devant le nombre de demandes de participations qui ne pouvaient être satisfaites, l’équipe du DGA Lab a décidé d’organiser une deuxième session qui aura lieu le 7 novembre (et qui est d’ores et déjà complète).

Les Petits déjeuners du DGA Lab sont des rendez-vous informels et conviviaux qui s’adressent aussi bien aux représentants du ministère de la Défense qu’aux représentants du secteur privé. Ce sont des moments d’échanges, de retour d’expérience et de discussions autour des meilleures pratiques. Chaque mois sont présentés des témoignages, des démonstrations, de nouveaux concepts, des technologies de rupture par des intervenants issus des institutions comme du secteur privé ou de la recherche.

Plus d’information : pvoleau@ceis.eu

Session “Impression 3D - Des technologies de rupture au service des armées”

Le 29 septembre 2016, le DGA Lab a tenu une session sur le thème “Impression 3D - Des technologies de rupture au service des armées”.

Pour la Défense, la vitesse des progrès technologiques dans le domaine de la fabrication additive (communément appelée « impression 3D ») laisse envisager des applications susceptibles de bousculer la manière dont un certain nombre de fonctions opérationnelles de soutien des armées (santé, commissariat, logistique, MCO…) opèrent actuellement. Les apports opérationnels sont nombreux. 

L’impression à la demande permet d’envisager une réduction drastique des coûts d’assemblage et de stockage, tandis que les propriétés physiques des matériaux sont optimisées : amélioration de la résistance, réduction de poids, furtivité accrue, consommation énergétique amoindrie, etc.

La possibilité de concevoir certaines pièces directement sur les théâtres d’opération devrait permettre une plus grande réactivité, ainsi qu’une plus grande disponibilité du matériel. Les procédés d’impression 3D reposent sur un écosystème logiciel divers, qui permet d’assurer l’optimisation, la traçabilité et la conformité des pièces en amont et en aval de la chaine de production. 

Le DGA Lab s’est intéressé à cette chaine de production et a présenté trois solutions pour mieux maitriser l’intégration des technologies d’impression 3D :

- La société SCULPTEO a présenté une suite logicielle permettant d’assurer la conformité et la qualité des pièces fabriquées. Cette solution permet de détecter les défauts des fichiers 3D, de les corriger et de les optimiser si nécessaire. www.sculpteo.com

- La société  3DTRUST a présenté une solution permettant de sécuriser le processus de fabrication et la confidentialité des échanges entre les acteurs de la chaine de production. Cette solution logicielle protège les fichiers 3D et assure leur traçabilité. www.3dtrust.de

- La société POLLEN AM a présenté une imprimante 3D multimatériaux (résines et composites) et son logiciel. Cette solution a été démontrée en direct pendant la session en fabricant une hélice de drone à très courte portée. www.pollen.am

Les présentations actives et effectuées en direct ont couvert les aspects techniques et opérationnels de chaque solution et ont été suivies de sessions de questions-réponses avec la salle.

Un atelier de réflexion à huis clos a conclu la session et les participants étatiques ont pu échanger sur les avantages et possibilités qu’ils entrevoyaient pour ces trois solutions, dans le cadre de leurs activités.

La prochaine session de démonstration se tiendra le 27 octobre 2016.

La participation est réservée aux représentants du ministère de la Défense et uniquement sur invitation.

Pour tout renseignement, demande de participation, merci de contacter

Courriel : pvoleau@ceis.eu

Tél. : 01 84 17 82 77