[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Air | Actus Air | Première mission logistique du C-130J Air ... Actus Air | Première mission logistique du C-130J

Première mission logistique du C-130J

Mise à jour  : 28/03/2018 - Direction : Armée de l'air

20 mars 2018, trois mois seulement après son arrivée sur la base aérienne 123 d’Orléans, le C-130J a décollé à destination de N’Djamena, puis Niamey, pour réaliser sa première mission logistique de courte durée hors métropole, au profit de l’opération Barkhane.

La mission consiste à assurer le transport de fret et de passagers dans le cadre d’une expérimentation dite «de synthèse», conduite conjointement par le centre d’expertise aérienne militaire (CEAM)*, l’escadron de transport 2/61 «Franche-Comté» et l’escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) C-130. Elle doit permettre de valider une première capacité logistique : mise en œuvre de l’appareil en missions logistiques réelles, qui comprend aussi la préparation technique de l’avion et sa maintenance éventuelle (l’ESTA C-130 s’est réorganisé afin de pouvoir soutenir aussi le C-130J, en plus du C-130H), mais aussi la préparation du personnel (les pilotes et mécaniciens en charge du C-130J ont été formés dans l’US Air Force).

Sur toutes les étapes de cette mission dans la bande sahélo-saharienne, le C-130J est proche de sa charge offerte maximale (18,7 t). À titre de comparaison, dans les conditions de ces vols : lorsqu’un C160 Transall emporte cinq à six tonnes, le C-130J en emporte quinze, ou encore, lorsque le C-130H Hercules est in fine limité à dix tonnes en masse maximale au décollage, le C-130J ne dégrade pas sa charge offerte.
Le retour de mission est prévu le 22 mars. Dès que les conclusions de cette expérimentation auront été exploitées, le C-130J pourra rapidement soutenir les opérations extérieures (Opex) en effectuant des rotations logistiques. Les expérimentations tactiques pourront alors débuter.

L’achat de quatre C-130J par la France en 2015, dont le premier exemplaire a été livré à l’Armée de l’air le 22 décembre 2017, vise à renforcer, à courte échéance, la capacité médiane du transport aérien militaire, également assurée par les C160 et les C-130H.

*à travers son équipe de marque ATT (avions de transport tactique)


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air