[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Air | Actus Air | Honneurs funèbres militaires du général François Maurin Air ... Actus Air | Honneurs funèbres militaires du général François Maurin

Honneurs funèbres militaires du général François Maurin

Mise à jour  : 29/01/2018 - Auteur : Mathieu Moulin - Direction : Armée de l'air

Lundi 25 janvier 2018, les honneurs militaires ont été rendus au général François Maurin aux Invalides. Avec le général Maurin, chef d’état-major des armées entre 1971 et 1975, c’est une figure marquante exemplaire de l’Armée de l’air qui s’est éteinte.

Le général François Maurin s’est éteint dimanche 21 janvier 2018. Admis à l’École de l’air en 1938, François Maurin occupa de nombreux postes à grandes responsabilités avant d’assumer, entre 1971 et 1975, la fonction de chef d’état-major des armées (CEMA).

Les honneurs funèbres militaires lui ont été rendus dans l’enceinte des Invalides, en présence de sa famille et de ses proches, du général François Lecointre, chef d’état major des armées (CEMA), du général André Lanata, chef d’état-major de l’Armée de l’air (CEMAA), et de hautes autorités civiles et militaires.

La cérémonie a débuté dans le cadre majestueux de la cathédrale Saint-Louis des Invalides, où des témoignages émouvants des proches du général ont été prononcés. Sa fille a évoqué un homme qui ne manquait jamais de témoigner son amour pour sa première famille et qui ressentait une immense fierté à servir la seconde, l’Armée.

Le cercueil a ensuite été conduit au centre de la cour d’honneur des Invalides. À sa sortie, un rayon de soleil a fendu les nuages comme pour faire un dernier adieu au général Maurin.

Dans son allocution, le CEMA est revenu sur les grands moments de la carrière militaire du général et son engagement au service de la France dans le cadre militaire, mais aussi associatif.

«Jusqu’au terme de sa vie, le général François Maurin aura fait du service le principe central de sa vie, a rappelé le général Lecointre, avant d’ajouter : Grand-croix de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, titulaire de la Croix de guerre 39-45 et de la Croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures, comptabilisant plus de 8000 heures de vol, le général d’armée aérienne François Maurin offre une figure exemplaire d’officier pilote pour les générations qui le suivent.» 

« Sa place est désormais au ciel, au milieu des « vieilles tiges » qui, comme lui, ont défié les lois de la pesanteur pour le succès des armes de la France », a conclu le CEMA.

Enfin, un moment de silence a été observé pour permettre à tous les participants de se recueillir et au CEMA de se présenter solennellement devant le cercueil de son prédécesseur. L’orchestre de la Musique de l’air a ensuite entonné La Marseillaise avant que les porteurs ne reprennent leurs places et ne conduisent le général vers sa dernière demeure.


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air