[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Actualités | Articles | France-Japon : un partenariat d’exception Actualités ... Articles | France-Japon : un partenariat d’exception

France-Japon : un partenariat d’exception

Mise à jour  : 30/01/2018 - Auteur : N. Cuoco - Direction : DICOD

La ministre des Armées,  Florence Parly, et Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, étaient le 26 janvier dernier à Tokyo (Japon) pour la quatrième session du dialogue politico-militaire « 2+2 » avec leurs homologues japonais. Cette rencontre avait pour but de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays en matière de sécurité et de défense.

Pour le 160e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et le Japon, Florence Parly avait fait le déplacement à Tokyo afin d’y rencontrer Itsunori Onodera, ministre de la Défense du Japon. En présence des ministres des Affaires étrangères de chaque pays, ils ont pu constater le renforcement significatif de la dimension stratégique de la relation franco-japonaise. Les quatre ministres ont réaffirmé leur volonté de renforcer le « partenariat d’exception » qui unit les deux pays. Nations du Pacifique, la France et le Japon ont profité de cette rencontre pour s’engager à poursuivre et renforcer leur coopération dans le domaine maritime, notamment dans cette région.

Soutien de la France face à la menace nord-coréenne

A Tokyo, la ministre des Armées, Florence Parly, a condamné avec la plus grande fermeté la poursuite des programmes nucléaire et balistique nord-coréens. Elle a également exprimé le soutien et la solidarité de la France avec le Japon et ses partenaires de la région. Enfin, la ministre des Armées et ses interlocuteurs ont pu échanger sur l’ensemble des grands enjeux internationaux en matière de défense : renforcement du multilatéralisme ; lutte contre le terrorisme ; règlement des crises régionales ; protection d’un ordre maritime international fondé sur le droit ; lutte contre toute forme de protectionnisme.

Fort du succès de cette réunion, la France organisera une prochaine session du « 2 + 2 » en 2019.


Sources : Ministère des Armées