[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | Réserve | Devenir réserviste | Intégrer la réserve des armées | Intégrer la réserve des armées Réserve ... Intégrer la réserve des armées | Intégrer la réserve des armées

Intégrer la réserve des armées

Mise à jour  : 17/07/2017

Le 13 octobre 2016, la garde nationale a été officiellement créée. C’est un modèle pragmatique, adossé à une base existante et reposant sur deux piliers : les réserves opérationnelles de premier niveau des Armées et formations rattachées relevant du ministère des Armées (présentées ci-dessous), ainsi que les réserves opérationnelles de premier niveau de la gendarmerie nationale ainsi que les réserves civiles de la police nationale, relevant du ministère de l’Intérieur (pour plus d’informations sur ces réserves, rendez-vous sur le portail de la Garde nationale : www.garde-nationale.fr).

Pour vous engager en tant que réserviste opérationnel du ministère des Armées, veuillez consulter les informations ci-dessous puis déposer votre candidature sur le site : www.etrereserviste.fr

Aucune condition de diplôme n’est exigée pour intégrer la réserve opérationnelle des armées. L’armée de terre, l’armée de l’air et la Marine nationale recrutent des personnes de sans diplôme à bac+5. Les directions et services du ministère de la Défense recherchent des personnes avec une qualification minimum.

La réserve dans l'armée de terre

Participation à des missions de protection des populations sur le territoire national (missions Sentinelle, vigipirate), de protection d’installations militaires, d'assistance aux services publics et de secours aux populations en cas de catastrophes naturelles, industrielles ou technologiques. Apport d’expertise en états-majors ou en opérations extérieures (domaines cyberdéfense, juridique, finances, communication…). 

La réserve dans l'armée de l'air

Missions de protection permanente de l’espace aérien national,  des systèmes de combat et des sites militaires et civils. Apport d’expertise dans les états-majors opérationnels et les unités de soutien. Implication dans les plans civils d’urgence et de secours aux populations.

La réserve dans la Marine nationale

Missions de protection du territoire national, défense maritime du territoire (surveillance du littoral et protection des eaux territoriales) et protection des navires de guerre et bases navales et d’aéronautique navale. Apport d’expertise dans des domaines spécifiques (plongeur, système d’arme embarqué, communication et nouvelles technologies, etc.). Missions dans le domaine du recrutement et du rayonnement de la marine. 

La réserve au sein du service de santé des armées (SSA)

Les réservistes du service de santé des armées renforcent les centre médicaux des armées, les hôpitaux, les établissements du SSA et le personnel d'active sur les théâtres d’opérations extérieurs. La réserve opérationnelle s’adresse à tous les professionnels de santé et les étudiants en sciences de la santé. 

La réserve au sein du service du commissariat des armées (SCA)

Participation à des missions militaires au sein d’une unité, d’un état-major ou d’un service ou apport de compétences en finances, droit, logistique, achats, etc. sur le territoire national et/ou à l’étranger. Condition : minimum bac + 3.

La réserve au sein du service des essences des armées (SEA)

Postes de tous niveaux dans le domaine de l’approvisionnement, du transport, du stockage, de la distribution et du contrôle de la qualité des produits pétroliers ainsi que la maintenance des matériels pétroliers.

La réserve au sein de la direction du renseignement militaire

Apport d’expertise en langues étrangères (arabe, langues africaines, russe, chinois), géopolitique, cyber, big data et plus généralement les sciences de l’ingénieur.

La réserve au sein de la cyberdéfense

Apport son expertise technique, d’analyse ou de management pour renforcer les capacités des unités CYBER des forces armées. La réserve de cyberdéfense regroupe à la fois des réservistes opérationnels et des réservistes citoyens. Ces derniers, en cas de crise majeure, basculeront sous le statut de réserviste opérationnel.Profils : personnes disposant de qualification en sécurité des systèmes d’information (étudiants en informatique, ingénieurs, chercheurs et autres diplômés – à partir de BAC+2).

Si vous êtes intéressés, vous pouvez envoyer un CV et une lettre de motivation à l'adresse mail : rcd@defense.gouv.fr

La réserve au sein de la délégation générale de l’armement (DGA)

Activités variées d’expertise scientifique et technique, en soutien ou en renfort des équipes de la DGA. Profils recherchés : ingénieurs, chercheurs et autres diplômés (a minima bac +5) disposant d’une solide expérience professionnelle valorisable dans la fonction armement.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez envoyer un CV et une lettre de motivation à l'adresse mail : dga.reserves@defense.gouv.fr

La réserve au sein du service d'infrastructure de la défense (SID)

Conseiller et expert, il conduit conduit et réalise les opérations d’infrastructure au profit des force armées, des directions et services du ministère des Armées.

Consulter les conditions pour intégrer la réserve opérationnelle des armées

Témoignages : ils se sont engagés et vous en parlent 

Télécharger la plaquette de présentation de la Garde nationale

Se rendre sur le portail de la Garde Nationale