[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | EMA | SITTA | Les salons précédents | AAD 2010 | AAD 2010 article

AAD 2010 article

Mise à jour  : 17/12/2010

 

L’Africa Aerospace & Defense (AAD) 2010 s'est tenu à Capetown (Afrique du sud) sur la base aérienne militaire d’Ysterplast. Ce salon est considéré comme étant le salon le plus important du continent africain grâce, en partie, au complexe militaro industriel d’Afrique du Sud. Cette année, une importante présentation de véhicules de type MPV (Mine Protected Vehicle) était organisée, faisant ainsi écho aux besoins des armées dans le domaine des opérations extérieures (de type Afghanistan ou Irak) comme dans celui des opérations de maintien de la paix. De même, plus de 80 aéronefs civils et militaires étaient exposés. Il est intéressant de noter la présence marquée des industriels chinois et ukrainiens parmi les trois cents compagnies représentant 31 pays, ainsi que la présentation de matériels très récents sur le stand MODIAR (Azerbaïdjan). La prochaine édition devrait se tenir du 19 au 23 septembre 2012 sur la base aérienne de Waterkloof à Centurion.

MBOMBE (Paramount Group, Afrique du sud)

La société Paramount Group présentait pour la première fois le nouveau véhicule MPV, le MBOMBE. Cet engin possède un haut niveau de protection constituée d’une protection balistique de niveau 4, d’une protection anti-mine de niveau 4 ce qui lui permet de résister à l’explosion d’un EEI de 50 kg de TNT à une distance de 5 mètres. L’engin dispose d’un châssis 6x6 de grande maniabilité.

MBOMBE

Le véhicule peut être utilisé en version transport blindé, mais peut être aussi armé de tourelle téléopérée ou non. Sur le véhicule de présentation, le MBOMBE est pourvue d’une tourelle armée d’un canon de 30 mm, d’une mitrailleuse coaxiale en 7,62 x 51 mm et de lance pots fumigènes.

MBOMBE

Le véhicule dispose d’un moteur de 336 kW lui permettant une vitesse maximale de 100 km/h avec une autonomie de 700 kilomètres.Le véhicule permet le transport de 8 personnels, ainsi qu’un conducteur, un chef d’engin et un tireur.

Suivant la menace ce véhicule peut être pourvu d’une protection de type grille contre les munitions de type RPG 7.

R 4 modernisé (Denel, Afrique du Sud)

Le géant sud africain Denel proposait plusieurs nouveaux matériels ainsi que la modernisation du fusil R4 (en dotation dans l’armée sud africaine). Les modernisations portent sur la crosse qui est désormais repliable sur le coté de l’arme et qui peut aussi être réglée en fonction de l’équipement ou de la stature du combattant.

Vektor R4 Modernisé

La crosse comporte un appui joue réglable en hauteur qui permet une meilleure position quand l’arme est pourvue d’une visée optique. Le fut standard est remplacé par un fut quadri-rail en aluminium qui permet d’y adapter des accessoires (lunette de visée optique, lance grenades, pointeur laser, etc.…). L’arme présentée lors du salon était dotée d’un lance grenades « underbarrell » de la firme Milkor qui permet de projeter des grenades de 40 mm basse vélocité (létale ou à létalité réduite) à une distance de 400 mètres.

Casspir Mk 4 (Mechem, Afrique du Sud)

Le Casspir MK-4 est produit par la firme Mechem, filiale de Denel. La version MK-4 du MPV est une évolution bénéficiant d’une meilleure protection et d’une plus grande vélocité. Il est équipé d’un moteur diesel de 300 chevaux avec un réservoir de 220 litres de carburant.

Casspir MK 4

Le véhicule permet de résister à l'équivalent de 21 Kg de TNT sous la roue et 14 Kg sous la caisse. Le blindage et les vitres de l'engin peuvent résister à l’impact de cartouches de type 7,62x51 mm.

Le Casspir MK-4 permet le transport de 10 personnels, ainsi qu’un conducteur et un chef de bord. Sur la version présentée l'engin est pourvu pour son autoprotection d'une tourelle ouverte, armée d'une mitrailleuse.

Ce véhicule polyvalent peut servir à des opérations militaires, au maintien de l'ordre ou à des opérations de maintien de la paix.

LSV Samil 20 hunter (OTT, Afrique du Sud)

Le « Light Strike Vehicle » Samil-20 Hunter est un engin d'intervention destiné aux forces spéciales. Il repose sur un châssis de camion Samil-20.

Le LSV Samil-20 hunter est produit par la firme OTT et est disponible en deux versions : la version standard d'intervention et la version « commandement ».

LSV SAMIL 20 Hunter

STK 40/50 Cupola (STK, Singapour)

Singapore Technologies Kinetics présentait plusieurs matériels comme la tourelle STK 40/50 Cupola. Cette tourelle ouverte est dotée de deux armes d'appui, une mitrailleuse lourde de 12,7 (la CIS-50) et un lance grenades automatique (CIS-40 AGL). Elle est servie par un seul homme qui peut choisir, en fonction de la cible et de la distance, l'arme et la munition adéquate. La STK 40/50 Cupola pèse en ordre de service 900 Kg. Sa protection balistique lui permet de résister à des tirs de munitions de calibre 7,62 x 51 perforantes. La tourelle est aussi pourvue de lance pots fumigènes. La tourelle STK 40/50 Cupola a une capacité de rotation de 360° et dispose d'un débattement pour les armes allant de -8° à +45°.

STK 40/50 Cupolla

Les mouvements en site et en azimut, ainsi que la mise de feu, sont actionnés par commande électrique. En mode secours, ces mouvements ainsi que le tir peuvent être manuels. La tourelle dispose d'une puissance de feu de 32 grenades haute vélocité et de 100 cartouches en 12,7 x 99 mm (avec la possibilité d'utiliser des munitions ensabotées ou « SLAP »).

RG-34 (BAE System, Afrique du Sud)

Le MPMPV (Multi Purpose Mine Protected Vehicle) RG-34, de la firme BAE était présenté pour la première fois. Son principal atout réside dans la structure de sa caisse monocoque qui protège ses occupants des projectiles et des charges explosives (IED et mines). Comme tous les engins de la gamme RG, ce véhicule est fiable, simple d'utilisation et facilement réparable.

En raison de son train de roulement et de la suspension hydropneumatique associée, le RG-34 dispose d'une excellente capacité tout terrain. Le véhicule est un 4x4 permanent.

RG 34

L’engin est pourvu d’une tourelle téléopérée,  armée d’un canon de 25 mm et d’une mitrailleuse en 7,62 x 51 mm. Cette tourelle permet une forte puissance de feu pour un engin de cette taille en maintenant le tireur à l’abri de la caisse de l’engin Le RG-34 peut transporter jusqu’à 8 personnels (dont l’équipage).

Le moteur diesel de 160 kW permet de rouler à une vitesse de 105 km/h, avec une autonomie maximum de 1000 kilomètres. Cet engin dispose d’une protection NBC et d’un système d’air conditionné et peut, sur la base d’un même châssis, être transformé en véhicule de commandement, antichar, porte mortier, etc... .

DPMS Panther (DPMS, Etats-Unis)

Le DPMS Panther a été conçu afin de répondre à une demande croissante de certains opérateurs souhaitant utiliser des armes de type SBR (Short Barrel Rifle) Cette arme, notamment utilisée par les forces spéciales et les équipes d'intervention, est chambrée pour la cartouche de 5,56 x 45 mm standardisée OTAN.

La compacité de l'arme présente un intérêt flagrant, notamment en environnement urbain, en espace confiné et au profit des personnels embarqués (engins blindés ou hélicoptères)

Le DPMS Panther possède un canon chromé de 7 pouces de longueur (378 mm), doté de 6  rayures au pas de 1/9.

Le système de visée est constituée d’une lunette optique de type Aimpoint T 1, comme c’est le cas sur le modèle photographié ci-après. En mode secours l'arme dispose d'une hausse et d'un guidon métallique de type Flip-up repliable.

DPMS Panther

L'arme, quand elle est chargée de ses 30 cartouches, pèse 3,13 Kg. Sa longueur totale  est de 702 mm mais quand sa crosse est rétractée sa taille est ramenée à 606 mm.

Le fut est constitué d'un cylindre en aluminium aviation intégrant quatre rails de fixation de type picatinny à 3,6, 9 et 12 H. L'arme conserve le poussoir d'aide à l'introduction et le volet automatique de protection pour la fenêtre d'éjection.  

Helmet Light (Surefire, Etats-Unis)

L'Helmet light de la firme Surefire est un accessoire qui permet de disposer d’une source lumineuse d'appoint et surtout de pouvoir identifier, de nuit ou par mauvaise visibilité, des forces amies.

Ce module dispose d'une carcasse en polymère à l’épreuve de l'eau et de la corrosion. La face avant du module comporte 5 LED permettant l'éclairage ou une aide à l'identification (bleue et blanc sur le modèle présenté). Par ailleurs, le module dispose d'une LED fonction en bande IR visible uniquement par les systèmes de vision nocturne, matériel peu ou pas utilisé par les rebelles en Afghanistan.

Surefire Helmet Light

Ce système peut être fixé sur le brelage, mais la solution la plus pratique demeure l'installation sur le casque de combat.

Surefire Helmet Light

Le module est alimenté par une pile CR-123, l'accessoire est pourvu de deux switch permettant le fonctionnement des deux couleurs de LED disponibles et de la LED-IR. L'ensemble pèse 88 grammes, pile comprise. Il s’agit d’un équipement standard dans plusieurs armées dont les forces armées américaines.

ST-10  (Sarsilmaz, Turquie)

La firme turque présentait son nouveau pistolet : le ST-10. Cette arme dispose d’une carcasse de taille standard en alliage léger. Le système de visée est constitué d’une hausse en U et d’un guidon.

Sarsilmaz ST 10

Ce pistolet est chambré pour la munition OTAN 9 x 19 mm avec une capacité de 15 ou 17 cartouches. L’arme dispose d’un rail de fixation de type picatinny permettant le montage d’accessoires (lampe tactique, pointeur laser), comme c’est ici le cas avec un module lampe tactique/ laser de chez Streamlight.

Le poids de l’arme sans cartouches est de 800 grammes. Son canon est en acier forgé qui lui permet une durée de vie d’au moins 25.000 cartouches. L’arme mesure 200 mm de long et 140 mm de haut.

RG-35 (BAE System, Afrique du Sud)

Le RG-35 de la firme BAE était présenté pour la première fois. Conçu pour protéger son équipage des mines et des EEI, il possède la protection du RG-31 et la mobilité du Ratel.

RG 35

L’engin a participé à la démonstration dynamique où il a démontré une remarquable manœuvrabilité. Le RG-35 peut transporter 15 personnels, ainsi qu’un conducteur ; il est doté d’un moteur diesel de 450 chevaux permettant une vitesse maximum de 105 km/h.

Ce véhicule dispose d’une protection balistique de niveau 4 et de niveau 4A/4B pour la protection contre les mines.

RG 35

Sa tourelle OM-MW est armée d’une mitrailleuse de 12,7 x 99 mm (elle peut aussi être armée d’un lance grenades automatique). Sa silhouette, très basse (610 mm au dessus du toit), confère au tireur une protection maximale.  L’OM-MW tourne sur 360 ° en azimut et dispose d’un débattement pour l’arme allant de -10° à +45°.

ARX-160 (Beretta, Italie)

Le fusil transalpin ARX-160 était dans sa configuration “soldat du futur” avec les accessoires produit par la firme italienne Selex Galileo. En fonction de la mission les modules peuvent être montés ou enlevés aisément grâce à leur mode de fixation sur rail picatinny.

L’arme dispose d’un module optronique (l’ASPIS) permettant au combattant de tirer de jour comme de nuit. L’ASPIS intègre un viseur holographique pour le combat de jour et une caméra thermique pour le combat de nuit. Ce module pèse environ 1,15 Kg (avec batterie).

L’arme, sur son côté gauche, est dotée d’une conduite de tir (SCORPIO) pour le lance grenades de 40 mm basse vélocité de type « underbarrell ». Le « soldat du futur » italien sera, en revanche, équipé du GLX-160 (non présenté sur la photographie).

Beretta ARX 160

Le SCORPIO permet de calculer la distance de la cible en donnant au tireur l’angle de tir pour toucher au but dès le premier tir. Ce module pèse 490 grammes. Sur le coté droit de l’arme est monté un module laser intégrant un pointeur laser et un illuminateur laser.

VN 2A (Norinco, Chine)

Le véhicule de combat d’infanterie VN 2A est un engin 6X6 présenté par la firme Norinco. Cet engin blindé sert au transport de personnels et à leur appui avec la tourelle montée sur le toit de l’engin.

VN 2A

Le véhicule dispose d’un moteur de 261 kW lui permettant une vitesse maximum de 100 km/h. L’engin peut transporter un équipage de 9 personnels, ainsi qu’un pilote, un chef d’engin et un tireur.

Le VN 2A dispose d’une capacité de franchissement grâce à ses deux moteurs situés à l’arrière. A l’avant le poste de pilotage est équipé d’un brise lame.

VN 2A

La tourelle blindée est armée d’une mitrailleuse lourde de type QJZ 89 en 12,7 x 108 mm et d’une mitrailleuse en 7,62 x 54 mm. Le VN 2A est un engin polyvalent qui peut être décliné en plusieurs versions.

Sea Fox (Atlas Elektronik, Allemagne)

La firme Atlas Elektronik proposait le système EMDV Sea Fox (Expendable Mine Disposal Vehicle) dédié à la lutte contre les mines. Cet engin déjà opérationnel, offre l’avantage d’être un système complet. L’EMDV intervient dès qu’une mine est détectée par un moyen comme le SeaOtter Mk2. Après l’avoir localisée, le Sea fox est filoguidé jusqu’à l’emplacement de la mine grâce à son propre sonar. La mine est ensuite identifiée par caméra vidéo. La mise de feu peut être manuelle ou automatique.

Sea Fox

La mise en œuvre de ce système est aisée, et son faible encombrement (longueur 1,3 m et poids 40 kg), lui permet d’être utilisé sur des hélicoptères (MH 53 US Navy). L’engin est propulsé par 4 moteurs et a déjà détruit plus d’une centaine de mines.

IST 12,7 (MODIAR, Azerbaïdjan)

Le groupe MODIAR présentait pour la première fois le fusil de précision IST-12,7 chambré pour la puissante cartouche de 12,7 x 108 mm. Ce fusil partage de nombreuses caractéristiques communes avec l’IST-14,5 présenté l’année dernière au salon IDEF en Turquie.

L’IST-12,7 semi automatique pèse 16 kg et mesure 1800 mm de long. Le canon fluté sur une partie de sa longueur mesure 1100 mm de long. L’approvisionnement s’opère par boitier chargeur placé devant la poignée pistolet. Le magasin contient 7 cartouches.

MODIAR IST 12,7mm

L’arme est équipée d’une lunette de type POSP 8 x 42 WD diurne. Il est possible, grâce au rail de fixation picatinny, d’y adapter un système de vision nocturne. Le tube d’emprunts des gaz est placé au dessus du canon parallèlement à celui-ci.

L’arme peut tirer des munitions de type API (perforante incendiaire), API-T (perforante incendiaire- traçante) et de précision.

RPA Rangemaster (RPA, Grande Bretagne)

La firme anglaise RPA présentait de nombreuses armes de grande qualité dont le Rangemaster .50 et le Rangemaster 7,62 STBY.

Le Rangemaster .50 est une arme conçue et développée pour le tir de précision à très longue distance.

Rangemaster 50

Cette arme, créée pour tirer jusqu'à 2000 mètres, dispose d’une culasse « Quadlock » (culasse à 4 tenons de  verrouillage). Le canon fluté est équipé d’un cache flamme conique à trois chambres. Le fut est équipé de rails de fixation de type picatinny prévus pour le montage d’accessoires, dont le système de visée. L’avant du fût est équipé d’un bipied repliable réglable en hauteur. La crosse squelette, en composite, est repliable sur le coté gauche de l’arme. Ce fusil mesure 1520 mm de long et pèse 16,95 kg (lunette et bipied compris). L’arme est approvisionnée par un chargeur de 5 cartouches. Il est possible de monter un modérateur de son à la place du cache flamme.

Rangemaster 7,62 STBY

Le Rangemaster 7,62 STBY est plutôt destiné aux forces de l’ordre comme les équipes SWAT. Cette arme peut tirer jusqu'à 500 mètres avec des munitions de précision et jusqu'à 200 mètres lorsque l’arme est pourvue d’un modérateur de son. L’arme possède un revêtement sur les pièces métalliques qui la protège des agressions extérieures (pluie, sable, etc..).

Le Rangemaster 7,62 STBY peut être transporté très facilement grâce à sa crosse squelette repliable sur le coté gauche, ce qui rend l’arme très compacte et facilite les déplacements urbains. L’arme dispose d’un rail de fixation picatinny pour le montage de visée optique et à l’avant du fut est placé un bipied repliable et réglable en hauteur. L’arme mesure 940 mm de longueur, ramenée à 710 mm une fois la crosse repliée. Son poids est de 6,6 kg. L’alimentation du Rangemaster 7,62 STBY se fait par boitier chargeur de 10 cartouches. Pour des opérations spécifiques, il est possible de monter un modérateur de son à la place du cache flamme.

PF 89 (Polytechnologies, Chine)

Cet industriel chinois produit, entre autres, des lance-roquettes consommables. Les modèles présentés sur le stand Polytechnologies étaient à charge creuse et à munitions thermobarique.

Le lance roquette PF-89 utilise la roquette HEAT de 80 mm. La munition est longue de 900 mm, sa masse est de 3,7 kg. Sa portée maximale est de 400 mètres. Son pouvoir de perforation est de 180 mm de blindage à une distance de 50 mètres.

PF 89 / WPF 89-1

Le lance roquette WPF-89-1 utilise une roquette thermobarique de 80 mm. D’une longueur de 900 mm et pesant 7 kg, sa portée maximale est donnée pour 850 mètres. La pression développée à l’intérieur d’un bunker de 90 m3 est supérieure ou égal à 0,4 MPa.

FOX (Armourtec, Afrique du Sud)

La firme Armourtec présentait pour la première fois le véhicule blindé léger FOX.

Cet engin est déjà vendu à l’exportation, il repose soit sur châssis de Land cruiser 70 soit sur châssis de Nissan NP-300 comme sur le modèle présenté.

Armourtec Fox

Ce type de véhicule assure des missions de patrouille, de protection de convoi, de contrôle aux frontières. Son niveau de protection B4 le garantit de la menace liée à l’emploi de la munition de 7,62 x 39mm (cartouche M-43 pour AK-47).

Une circulaire est installée sur le toit permettant le montage d’armes, comme le lance grenades RIPPEL EFFECT présenté sur le véhicule.

DSA ZM 4 (DSA, Etats-Unis)

La firme américaine présentait de nombreuses armes dont un nouveau fusil de type AR-15, le ZM-4. Cette arme est chambrée pour la cartouche en 5,56 x 45 mm OTAN.

DSA ZM 4

La grande spécialité de la firme DSA inc est la personnalisation d’arme sur base de FAL.

Lors du salon était observé le SA-58 OSW (Operational Specialist Weapon). Cette version est la plus compacte du FAL. Le dessus de la carcasse est pourvu d’un rail de fixation picatinny permettant le montage des systèmes de visée optique, comme ici un viseur holographique EOTech. Cette arme conserve la munition en 7,62 x 51 mm OTAN.

La longueur totale de l’arme est de 826 mm et de 591 mm avec la crosse repliée. L’arme pèse 3,8 kg. Son alimentation s’effectue par boitier chargeur de 20 ou 30 cartouches.

DSA SA 58

BTR 3E1 (Ukrinmash, Ukraine)

Le véhicule de combat d’infanterie BTR 3E1 est un véhicule de conception ukrainienne.

Cet engin est destiné au transport de l’infanterie mécanisée et permet de lui assurer un appui feu. L’engin est prévu pour des unités d’intervention rapide ou des unités d’infanterie de marine. Le véhicule est basé sur un châssis 8x8. Le BTR-3E1 peut transporter 6 personnels, un conducteur, un chef de bord et un tireur. Le véhicule est équipé d’un moteur de 326 chevaux propulsant l’engin à une vitesse maximale de 80 km/h sur route et 8 km/h sur l’eau.

BTR 3 E1

La version présentée disposait d’une tourelle armée d’un canon de 30 mm, d’une mitrailleuse coaxiale de 7,62 x 54 mm, d’un lance grenades de 30 mm et de deux missiles antichar BAR’ER. Le missile BAR’ER à guidage laser a une portée de 5000 mètres et dispose d’une charge creuse tandem. Il peut percer plus de 800 mm de blindage.

Scorpion (Thales south Africa - Afrique du sud)

Le système Scorpion de chez Thales South Africa est un mortier de 60 ou 81 mm qui peut être monté facilement sur une plateforme arrière de véhicule ou sur une remorque.

THALES Scorpion

15 secondes après l’arrêt du véhicule, le système est en mesure de commencer le tir grâce aux éléments couplés au mortier. Le système dispose d’une conduite de tir, d’une Interface Data Communication Unit, d’un système d’observation monté sur piédestal (Sophie par exemple), d’une centrale inertielle, d’un système de positionnement GPS, et d’une motorisation du mortier en site et en azimut. La société a envisagé de mettre en place des roquettes de 107 mm en complément du mortier.

Tisas ZIG P 34

La société turque Tisas présentait son nouveau pistolet Tisas ZIG P 34

Cette arme dispose d’une carcasse en polymère qui permet un poids réduit et une meilleure résistance aux agressions extérieures. C’est une arme compacte chambrée pour la cartouche de 45 ACP (11,43 x 23 mm).

Tisas ZIG P 34

Ce pistolet fonctionne par blowback. Sa longueur est de 160,7 mm et sa hauteur est de 131 mm. Il est approvisionné par chargeur de 7 ou 9 cartouches. L’arme pèse 550 grammes sans le chargeur.

Springbuck six (Drakensberg, Afrique du Sud)

La firme Drakensberg présentait pour la première fois le MPV Springbuck.

Deux versions sont proposées : le Springbuck et le Springbuck Six. Sur le stand de la société était présent la version Springbuck Six.

Springbuck Six

L’engin dispose d’un châssis 4x4. Le moteur turbo diesel de 146 kW permet de rouler à une vitesse maximum de 115 km/h avec une autonomie de 600 kilomètres, une option permet d’augmenter l’autonomie à 1200 kilomètres pour des missions de longue durée.

La protection balistique est de niveau B6 et le niveau de protection anti-mines correspond à 14 kg de TNT sous une roue.

Springbuck Six

Le véhicule dispose d’une circulaire pouvant supporter une mitrailleuse ou un lance grenades. Le Springbuck six permet le transport de 10 personnels et d’un conducteur ; par ailleurs, un Hercules C 130 peut embarquer 2 véhicules.

FORT-12 (Fort, Ukraine)

La firme Fort présentait de nombreuses armes, rarement observées sur d’autres salons. Le pistolet Fort-12 emploie la munition en calibre 9 x 18 mm.

FORT 12

L’arme de poing fonctionne par « blowback ». La carcasse et la glissière sont en en acier.

L’alimentation se fait par chargeur de 13 cartouches. Les plaquettes de la poignée pistolet sont en partie couvertes de points en relief pour améliorer la préhension. L’arme dispose d’une sureté mécanique placée sur la partie arrière de la glissière.

Le FORT-14 TP est destinée aux opérations spéciales. Cette arme est chambrée pour la cartouche 9 Makarov (9 x 18 mm). L’alimentation se fait par un chargeur de 14 cartouches. Il pèse 920 grammes à vide et mesure 210 mm de long sans équipements, contre 392 mm de long avec le modérateur de son FORT 4.

FORT 14 TP

L’efficacité du modérateur de son est optimisée par la faible vitesse de la munition 9 Makarov. La carcasse du pistolet dispose d’un rail de fixation permettant le montage d’accessoires, comme c’est le cas sur le modèle présenté qui était équipé d’une lampe tactique.

PUMA M 26-15 (OTT, Afrique du Sud)

La firme OTT présentait aussi pour la première fois  le véhicule PUMA M 26-15.

Ce véhicule est conçu pour être protégé contre les mines, avec un châssis robuste, une bonne mobilité en tout terrain, un coût d’entretien relativement faible et une polyvalence d’emploi.

OTT Puma M 26-15

Ce MPV (Mine Protected Vehicle) dispose d’un moteur diesel de 145 chevaux qui lui permet d’atteindre une vitesse maximum de 100 km/h et une autonomie de 800 kilomètres.

Ce véhicule blindé permet le transport de 10 personnels ainsi qu’un conducteur et un chef d’engin. La version présentée disposait de deux supports pour mitrailleuses de type SS 77. Cet engin est disponible en plusieurs versions dont la version de commandement. La protection balistique de l’habitacle est de niveau B6+.


Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense