[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | EMA | Forces prépositionnées | Nouvelle Calédonie | Actualité | Nouvelle-Calédonie : opération de police pêche Kurukuru 2013

Nouvelle-Calédonie : opération de police pêche Kurukuru 2013

Mise à jour  : 18/10/2013

Du 9 au 18 octobre 2013, les Forces Armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC) ont participé à l’opération internationale de police des pêches KURUKURU 2013 conduite dans le Pacifique Sud-ouest sur une surface d’environ 20 millions de km².

Cette opération annuelle impliquant 15 nations consiste à apporter un soutien aux pays insulaires de la zone en matière de lutte contre la pêche illégale dans leur zone économique exclusive et dans les eaux internationales.

A ce titre, les FANC ont déployé dans la zone d’action, le patrouilleur P400 La Glorieuse pour toute la durée de l’opération ainsi qu’un avion de surveillance maritime F200 Gardian les 9 et 10 octobre. Leur secteur de surveillance attribué est en haute-mer, localisé entre le Vanuatu et Fidji. Les Forces armées de la Polynésie Française (FAPF) engagent, de leur côté, le patrouilleur Arago ainsi qu’un second Gardian. Les Etats-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont également fourni des moyens aéromaritimes de surveillance et l’ensemble du dispositif est complété par les patrouilleurs des pays insulaires. Ces moyens sont coordonnés par le quartier général de la Forum Fisheries Agency, installée à Honiara sur l’île de Guadalcanal.

Kurukuru est l’opération de police des pêches la plus vaste conduite dans la région. Elle permet, chaque année, de surveiller et d’identifier plusieurs centaines de bâtiments et de contrôler bon nombre d’entre eux. Elle illustre la capacité des pays impliqués à partager l’information, à coopérer de façon active pour renforcer leur interopérabilité et à agir dans des domaines stratégiques partagés, en l’occurrence la préservation de la ressource halieutique.

Les FANC constituent le point d’appui central du « théâtre Pacifique» avec un dispositif interarmées centré sur un groupement tactique interarmes (GTIA) et les moyens de projection associés. Avec les Forces armées en Polynésie Française (FAPF), dispositif interarmées à dominante maritime, les FANC ont pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France dans leur zone de responsabilité, d’animer la coopération régionale et d’entretenir des relations privilégiées avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique. Dans le cadre de leur mission, les FANC engagent régulièrement leurs moyens pour des opérations d’aide aux populations, en appui des autres services de l’Etat.


Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense