[OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Accueil | EMA | Directions et services | Le centre multimodal des transports | Le centre multimodal des transports EMA ... Le centre multimodal des transports | Le centre multimodal des transports

Le centre multimodal des transports

Mise à jour  : 17/07/2012

Le centre multimodal des transports (CMT)

Lointain héritier du bureau de transport aérien maritime et de surface (BTMAS) alors implanté au sein du centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) dans les sous-sols de I’EMA, le centre multimodal des transports (CMT) assure depuis 2007 la planification et la conduite des acheminements stratégiques pour l'ensemble des forces armées françaises quelque soit le vecteur retenu (étatique ou affrété) : aéronef navire camion train… . Fin 2009 la montée en puissance de l'European air transport command (EATC) d'Eindhoven a largement modifié les attributions du CMT sur le segment du transport aérien non affrété. La recherche de
I ‘efficience en matière d'acheminements stratégiques amène fort naturellement à envisager à l'horizon 2013 d'autres évolutions structurelles significatives.

Genèse

L'optimisation de l'approvisionnement logistique des forces françaises opérant ou stationnées hors de métropole, dans toutes ses facettes (transport, transit, technique, infrastructure, munitions, soutien de l'homme, santé, carburant) est une préoccupation ancienne. En 2005, le rapport de l'inspecteur général des armées met en exergue la nécessité de poursuivre la rationalisation du fonctionnement de ces chaînes logistiques qui permettent de soutenir les théâtres d'opérations et les forces pré positionnées hors de métropole.

Les études menées sous l'égide de l’état-major des armées (EMA), fort des nouvelles responsabilités du CEMA (décret 2005/520 du 21 mai), aboutissent à la centralisation de cette responsabilité sous l'autorité du CPCO de l'EMA :

- l'officier général chargé de la planification au CPCO voit ses responsabilités accrues pour prendre en compte la logistique des opérations ;

- le centre multimodal des transports (CMT) est créé à Villacoublay ;

- le centre interarmées de coordination de la logistique opérationnelle (CICLO) est mis sur pied à Montlhéry.

Plus récemment, le centre interarmées d'administration des opérations (CIAO) et le service spécialisé de logistique et de transport (SSLT) du commissariat des armées ont été créés à Villacoublay. La première entité regroupe l'intégralité des structures des trois armées dédiées à l'administration et aux finances opérationnelles alors que la seconde a repris la passation de l'ensemble des marchés d'acheminements multimodaux ainsi que la liquidation des paiements.

Le périmètre du CMT

Le 1er juillet 2007 le CMT (centre multimodal des transports) a été créé pour permettre une coordination interarmées et une rationalisation complète des acheminements stratégiques (AS). Implanté sur la base aérienne de Villacoublay, il succède au bureau des transports maritimes aériens et de surface (BTMAS) et au centre opérationnel du transport de l’armée de l’air (COT), avec des responsabilités et des capacités élargies.

Doté d’un statut d’organisme à vocation interarmées (OVIA) Air, le CMT est fonctionnellement rattaché au CPCO pour les aspects relevant des AS et au général commandant la défense aérienne et les opérations aériennes (CDAOA) pour les aspects relevant du contrôle opérationnel des aéronefs de transport de l’armée de l’air.

Sous l’autorité d’emploi du CPCO, le CMT est maître d’ouvrage fonctionnel délégué pour la conception (planification, programmation) et la conduite des acheminements stratégiques au profit de l’ensemble des forces armées, des autres département ministériels et des alliés ou des nations suivant les accords en cours.

Son champ d’application couvre les opérations extérieures et intérieures dans leurs phases de projection des forces, de soutien, de relèves et de désengagement, les exercices et le soutien des forces prépositionnées. Il agit dans une perspective multimodale, afin d’offrir les meilleures solutions d’acheminement inter-théâtres à ses différents clients, depuis la métropole jusqu’à  la base logistique interarmées sur le théâtre. Les acheminements inter-théâtres sont de la responsabilité du commandant de la force.

Il est également responsable de la planification des transits opérationnels (rupture de charge entre deux modes d’acheminement différents). Au 1er juillet 2009, le rattachement au CMT du centre de conduite du transit maritime (CCTM) de La Rochelle et du centre des transports et transits de surface (CTTS) de Montlhéry ont marqué la fin de la première étape de rationalisation des AS.

Le CMT est responsable de l’emploi des ressources budgétaires affectées au transport stratégique. Il a donc une double responsabilité, technique et financière. Il doit sans cesse viser à l’efficience, l’efficacité au meilleur coût, des AS.
Il fournit aussi une expertise technique pour toutes les études sur les AS, il travaille en lien étroit avec le centre interarmées de coordination de la logistique opérationnelle (CICLO) qui est responsable du suivi de la logistique mutualisable sur les théâtres et peut, en fonction des urgences, définir les priorités d’acheminement.

Résolument tourné vers l’international, le CMT est en lien permanent avec ses homologues de l’OTAN et représente l’EMA aux groupes de travail sur les acheminements multimodaux.
Les échanges de prestations de transports s’effectuent régulièrement, dans le cadre de la bourse d’échange ATARES (air  transport and refueling  exchange system). Avec le MCCE (multimodal coordination center for Europe) il participe aux travaux du MEOS (multimodal exchange of services).

Avenir

A l'horizon 2013, le CICLO qui, avec le commandant de théâtre, s'assure du maintien de la capacité opérationnelle et de l'autonomie au niveau fixé par le commandement, sera co-localisé avec le CMT sur le site de Villacoublay.

Une intégration de ces 2 centres est envisagée en 2014. Une collaboration étroite avec les SSLT et CIAO fera alors de ce site une véritable plateforme de soutien logistique des armées en opérations.


Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense